Alger, 15 mars 2019 (AFP) - Des milliers de personnes sont rassemblées sur le parvis de la Grande-Poste, pour demander le départ du président Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, en ce vendredi test pour la 4e semaine de mobilisation en Algérie, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La foule ne cesse de grossir, plus de deux heures avant l'heure prévue de la 4e grande manifestation hebdomadaire en Algérie.

Il s'agit du premier vendredi de protestation depuis le report par M. Bouteflika de l'élection présidentielle et la prolongation sine die de son mandat, censé expirer le 28 avril.

Quelques centaines de personnes sont également rassemblées sur une place proche de celle de la Grande-Poste.

Comme le vendredi précédent, le carrefour devant la Grande-Poste est noir de monde bien avant le coup d'envoi des marches, qui doivent commencer à l'issue de la grande prière hebdomadaire musulmane, en début d'après-midi.

"On veut une Algérie illuminée par sa jeunesse, pas assombrie par sa vieillesse", proclame une pancarte en référence à l'âge des dirigeants algériens et notamment du président Bouteflika, 82 ans, affaibli par les séquelle d'un AVC depuis 2013.

"Vous faites semblant de nous comprendre, on fait semblant de vous écouter", peut-on lire sur une autre pancarte, en référence aux efforts déployés toute la semaine par le pouvoir pour tenter de convaincre la rue qu'elle a été entendue.

De nombreux manifestants ont expliqué à l'AFP être venu de province et avoir passé la nuit chez des parents ou amis, de crainte de ne pouvoir rejoindre la capitale vendredi, théâtre des plus importants rassemblements depuis le début de la contestation le 22 février.

Publié le 15/03/2019 12:11
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
05.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
06.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
07.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis