Paris, 14 mars 2019 (AFP) - La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau s'est dite "prête" jeudi à être tête de liste de la majorité présidentielle aux élections européennes de mai.

"Ce soir c'est vrai je suis prête à être candidate", a-t-elle déclaré dans "L'Emission politique" sur France 2, pressée de dire si elle allait mener la liste, à l'issue d'un face-à-face avec la cheffe du Rassemblement national Marine Le Pen.

"Je ne sais pas ce qu'en pensera la majorité présidentielle parce qu'il y a des chefs de partis, je ne leur en ai pas parlé", a-t-elle dit.

"Les chefs de la majorité n'étaient pas au courant non plus voilà, ils peuvent choisir quelqu'un d'autre", a-t-elle ajouté.

La ministre était pourtant entrée sur le plateau en répétant une énième fois qu'elle n'était "pas candidate", avant d'inverser la dramaturgie à la fin de l'émission et de son échange avec Marine Le Pen.

"Madame Le Pen je voudrais vous dire bravo. Bravo parce que vous avez réussi à me faire changer d'avis", a-t-elle dit. "Je vous écoute depuis tout à l'heure parler d'une Europe qui ne me fait pas envie", a-t-elle poursuivi.

"Je n'ai pas envie que l'Europe de demain ressemble à celle que vous avez dessinée avec les nationalistes ultralibéraux qui sont vos amis. Moi j'ai envie d'une Europe du partage et pas de la division", a-t-elle martelé.

Marine Le Pen a riposté en traitant la ministre, ancienne directrice de l'Ecole nationale d'Administration (ENA), d'"hypertechnocrate".

"Vous défendez une Union européenne qui a laissé un saccage sur son passage. L'ultralibéralisme c'est vous qui le portez, les accords de libre échange c'est vous qui les défendez !", a-t-elle accusé.

Le chef des députés LREM, Gilles Le Gendre, a aussitôt salué la déclaration de Nathalie Loiseau dont le nom revenait avec insistance ces dernières semaines pour mener la liste de la majorité.

"Une bonne nouvelle n'a pas besoin d'être officielle : les députés @LarEm prêts à se mobiliser derrière @NathalieLoiseau et les 78 autres candidats qui porteront, seuls en France, un message exigeant et bienveillant pour la #RenaissanceEuropeenne proposée par @EmmanuelMacron", a-t-il tweeté.

Publié le 15/03/2019 12:12
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
05.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
06.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
07.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?