Cúcuta (Colombie), 23 fév 2019 (AFP) - L'opposant Juan Guaido, reconnu par une cinquantaine de pays comme président par intérim du Venezuela, a affirmé que l'armée a "participé" à l'opération qui lui a permis d'arriver à Cucuta en Colombie vendredi, malgré un ordre judiciaire lui interdisant de quitter son pays.

"La question est comment nous sommes arrivés ici aujourd'hui alors qu'ils ont interdit l'espace aérien, tout type de traversée maritime, barré les routes (...) Nous sommes là précisément parce que les forces armées ont aussi participé à ce processus", a affirmé Juan Guaido lors d'une déclaration aux médias, au côté des présidents de Colombie, du Chili, du Paraguay et du secrétaire général de l'Organisation des états américains (OEA).

Le chef du parlement vénézuélien, dominé par l'opposition, a ainsi doublement défié le régime chaviste, en bravant l'interdiction de sortie du territoire et en revendiquant l'aide des militaires, considérés comme pilier du gouvernement de Nicolas Maduro.

Lors d'un bref contact avec des journalistes, Juan Guaido a ajouté que la Garde nationale bolivarienne avait joué un rôle décisif. "Ses membres ont été déterminants", a-t-il affirmé.

Juan Guaido est arrivé en Colombie à la veille du Jour J qu'il a fixé pour l'entrée de l'aide humanitaire envoyée des Etats-Unis et qui s'accumule depuis le 7 février dans des entrepôts de la ville frontalière de Cucuta.

"Le Parlement national a mardi décrété l'entrée de l'aide humanitaire (...) Nous décrétons l'ouverture de toutes les frontières demain" samedi, a lancé Juan Guaido.

Il a appelé les Vénézuéliens à manifester pour réclamer ces aliments et médicaments destinés à pallier les pénuries dont souffre l'ancienne puissance pétrolière en crise. "Demain 23 février, un mois après avoir assumé la charge de président par intérim, tout le peuple du Venezuela sera dans la rue pour exiger l'entrée de l'aide humanitaire", a-t-il assuré.

Nicolas Maduro, dont la réélection est jugée frauduleuse par ses adversaires, refuse de laisser entrer cette aide, y voyant les prémices à une intervention militaire de Washington pour l'évincer du pouvoir.

bur-fpp/mf

Publié le 23/02/2019 01:59
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Frédéric Dupuch et Pierre Gaudin : nouveaux limogeages à la préfecture de police de Paris après les incidents des Champs-Elysées
01.
"Jean-Marie Le Pen a une confiance limitée en sa fille"
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès