Paris, 22 fév 2019 (AFP) - Huit mois après la présentation du Livre-bleu Outre-mer, feuille de route du gouvernement pour les territoires ultramarins, "nous avons bien avancé" mais "il reste un nombre considérable de choses à faire", a admis Édouard Philippe à l'issue du premier comité interministériel des Outre-mer.

Cette instance, "qui permet à l'ensemble des ministres de se rassembler pour discuter des problèmes spécifiques aux Outre-mer, ne s'était jamais réunie sous la présidence d'un Premier ministre", a dit M. Philippe devant la presse. Une dizaine de ministres étaient présents.

Les assises des Outre-mer, grande consultation de plusieurs mois auxquelles ont participé quelque 25.000 personnes, ont abouti en juin 2018 au "Livre bleu Outre-mer", dans lequel le gouvernement a pris des engagements en matière de logement, transports, lutte contre les risques climatiques, sécurité, accès aux soins, développement économique, etc.

"Huit mois après le Livre bleu, nous avons à la fois bien avancé, et il reste un nombre considérable de choses à faire, d'abord parce que les défis sont considérables, les questions auxquelles sont confrontées les territoires d'Outre-mer sont variées, diverses, et souvent extrêmement sensibles, en matière d'éducation, de développement de l'apprentissage, de développement de l'économie circulaire, de politique de la ville et de politique du logement...", a détaillé le Premier ministre.

Selon la ministre des Outre-mer Annick Girardin, "66% des mesures inscrites dans le Livre bleu sont réalisées ou sont engagées".

Elle a notamment rappelé que chaque territoire d'Outre-mer aura "son site internet +transparence+, qui permettra à tout citoyen de pouvoir suivre les engagements dans les territoires ultramarins et l'utilisation des fonds publics".

"Beaucoup de choses ont été engagées vis-à-vis des territoires ultramarins". "Il y a maintenant beaucoup de décisions à mettre en oeuvre, encore quelques concertations à avoir pour imaginer des solutions spécifiques à des problèmes", a précisé le Premier ministre, qui a "donné des objectifs à chacun des ministres concernés", et programmé une prochaine réunion "dans six mois le 10 septembre".

En matière d'éducation, le ministre Jean-Michel Blanquer a annoncé le lancement de "lycées de la mer" dans chacune des collectivités d'Outre-mer d'ici la fin du quinquennat.

Le secrétaire d'État à l'Intérieur Laurent Nuñez a rappelé que 371 effectifs supplémentaires avaient été déployés en 2018 pour "la police de sécurité du quotidien" en outre-mer, avec des "unités nouvelles, notamment pour la lutte contre l'immigration irrégulière à Mayotte".

Pour le logement, le ministre Julien Denormandie a mis la priorité sur la question du logement insalubre, "défi particulier" dans les territoires ultramarins, et sur les "dispositifs d'aide à l'accession".

La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, Agnès Pannier-Runacher, a notamment indiqué que plusieurs enquêtes étaient menées par l'Autorité de la concurrence et la DGCCRF (répression des fraudes) sur les monopoles et les pratiques concurrentielles en Outre-mer.

Publié le 22/02/2019 01:43
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Borloo quitte l'UMP
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis