Moscou, 20 fév 2019 (AFP) - Le président russe Vladimir Poutine, confronté à une grogne sociale qui plombe sa popularité, a promis aux Russes une amélioration de leur situation "dès cette année", mercredi dans son discours annuel devant le Parlement.

"Il ne faut pas attendre mais améliorer la situation dès maintenant. (...) Dès cette année (les Russes) doivent sentir une amélioration", a déclaré M. Poutine qui s'adressait aux deux chambres du Parlement réunies, annonçant notamment des mesures de soutien aux familles pour favoriser la natalité.

Le président russe, dont la cote de popularité est au plus bas, a notamment parlé de politique intérieure.

"La pauvreté écrase littéralement les gens (...) 19 millions de personnes vivent aujourd'hui en-dessous du seuil de pauvreté. C'est trop", a déploré M. Poutine, affirmant qu'un "contrat social" pourrait être mis en place pour soutenir la population dans le besoin.

"Dans cinq ans, environ neuf millions de personnes pourront bénéficier d'un tel soutien", a-t-il précisé.

"Plus d'enfants, moins d'impôts", a clamé Vladimir Poutine, sur fond de baisse des revenus réels qui mine la population depuis cinq ans et et d'augmentation de la TVA au 1er janvier.

Ce discours du président russe devant les députés et les sénateurs russes est sa première depuis sa réélection haut la main en mars 2018, pour un quatrième mandat qui s'achève en 2024 et censé être son dernier, en vertu de la Constitution.

Le gouvernement a dévoilé début février son plan de plus de 340 milliards d'euros pour atteindre ses objectifs économiques et soutenir une croissance du PIB qui devrait ralentir cette année.

Publié le 20/02/2019 10:49
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

07.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…