Moscou, 20 fév 2019 (AFP) - Le président russe Vladimir Poutine, confronté à une grogne sociale qui plombe sa popularité, a promis aux Russes une amélioration de leur situation "dès cette année", mercredi dans son discours annuel devant le Parlement.

"Il ne faut pas attendre mais améliorer la situation dès maintenant. (...) Dès cette année (les Russes) doivent sentir une amélioration", a déclaré M. Poutine qui s'adressait aux deux chambres du Parlement réunies, annonçant notamment des mesures de soutien aux familles pour favoriser la natalité.

Le président russe, dont la cote de popularité est au plus bas, a notamment parlé de politique intérieure.

"La pauvreté écrase littéralement les gens (...) 19 millions de personnes vivent aujourd'hui en-dessous du seuil de pauvreté. C'est trop", a déploré M. Poutine, affirmant qu'un "contrat social" pourrait être mis en place pour soutenir la population dans le besoin.

"Dans cinq ans, environ neuf millions de personnes pourront bénéficier d'un tel soutien", a-t-il précisé.

"Plus d'enfants, moins d'impôts", a clamé Vladimir Poutine, sur fond de baisse des revenus réels qui mine la population depuis cinq ans et et d'augmentation de la TVA au 1er janvier.

Ce discours du président russe devant les députés et les sénateurs russes est sa première depuis sa réélection haut la main en mars 2018, pour un quatrième mandat qui s'achève en 2024 et censé être son dernier, en vertu de la Constitution.

Le gouvernement a dévoilé début février son plan de plus de 340 milliards d'euros pour atteindre ses objectifs économiques et soutenir une croissance du PIB qui devrait ralentir cette année.

Publié le 20/02/2019 10:49
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis