New York, 19 fév 2019 (AFP) - Donald Trump a demandé qu'un procureur de New York, considéré comme un de ses soutiens, soit chargé d'une enquête le visant, rapporte mardi le New York Times, précisant que le président n'était pas parvenu à ses fins.

Répondant à des questions de journalistes mardi, le président américain a réfuté ces affirmations, qu'il a qualifié de "fausses informations" ("fake news").

Il s'agit de l'enquête sur les versements effectués par son ancien avocat, Michael Cohen, à deux femmes, Stormy Daniels et Karen McDougal, pour acheter leur silence sur une liaison supposée avec Donald Trump.

Inquiet de voir le dossier le menacer d'un peu trop près, l'ancien promoteur immobilier aurait demandé au ministre de la Justice par intérim, Matthew Whitaker, d'intervenir.

Il souhaitait ainsi que le procureur fédéral de Manhattan Geoffrey Berman, considéré comme un soutien de Donald Trump, reprenne l'enquête en main.

M. Berman s'étant récusé de l'enquête pour éviter tout soupçon de conflit d'intérêts. Il avait, jusqu'ici, confié le dossier à l'un des procureurs de son équipe, Robert Khuzami.

Rien n'indique, selon le New York Times, que le ministre par intérim ait fait quoi que ce soit, par la suite, pour suivre les ordres du président. M. Berman n'est pas intervenu dans l'enquête.

Dans une déclaration transmise à l'AFP, un porte-parole du ministère de la Justice a indiqué que M. Whitaker maintenait ses déclarations faites devant la Commission des affaires judiciaires de la Chambre des représentants.

Lors de son audition au début du mois, il avait affirmé que la Maison Blanche ne lui avait jamais fait de demande concernant l'enquête du procureur spécial Robert Mueller ou d'autres enquêtes, et assuré qu'il ne s'était engagé à rien concernant ces dossiers.

Matthew Whitaker a été remplacé jeudi par Bill Barr, après sa confirmation par le Sénat.

Dans le dossier évoqué par le New York Times, Michael Cohen a été condamné en décembre à 3 ans d'emprisonnement, notamment pour infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

Publié le 20/02/2019 12:58
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…