Damas, 17 fév 2019 (AFP) - Le président Bachar al-Assad a mis en garde dimanche les factions qui "parient" sur les Etats-Unis, assurant que Washington ne les protègerait pas, une référence apparente aux forces kurdes au moment où les troupes américaines déployées en Syrie attendent leur désengagement.

Dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, Washington soutient les Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de combattants kurdes et arabes dominée par la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG).

Pronostiquant la défaite prochaine des jihadistes, le président Donald Trump avait annoncé dès décembre le retrait à venir des quelque 2.000 soldats américains déployés dans le pays en guerre.

"A ces groupes qui parient sur les Américains, nous leur disons ils ne vont pas vous protéger", a lancé dimanche le président Assad, dans une déclaration retransmise à la télévision publique.

"Les Américains ne vous mettront pas dans leur coeur ou dans leurs bras. Ils vous mettront dans leur poche, pour que vous soyez un outil dans leur troc", a-t-il souligné.

A la faveur du conflit qui ravage la Syrie depuis 2011, les Kurdes ont réussi à instaurer une autonomie de facto dans les régions sous leur contrôle, des territoires dans le nord et le nord-est qui représentent près de 30% du pays.

L'annonce du retrait américain a pris de cours la minorité, qui risque de se retrouver fragilisée face à la Turquie voisine, au moment où Ankara menace de lancer une offensive pour déloger les YPG de sa frontière.

Pour se protéger, les Kurdes ont amorcé un rapprochement avec le pouvoir de Damas et tentent de négocier une solution politique pour préserver leur semi-autonomie. Mais les pourparlers piétinent.

Dimanche, le conseil militaire des FDS a tenu une réunion de routine au cours de laquelle ses membres ont discuté de "l'avenir des relations avec le gouvernement syrien", soulignant la "spécificité" des FDS et la nécessité d'une "reconnaissance" de l'administration semi-autonome kurde, selon un communiqué.

Le conseil militaire a également évoqué "la volonté de trouver par le dialogue une solution aux problèmes avec l'Etat turc, dans un cadre de relations de bon voisinage et de respect mutuel".

"Si vous ne vous préparez pas à défendre votre pays et à résister, vous ne serez rien d'autre que des esclaves chez les Ottomans", a lancé M. Assad, en référence à la Turquie.

"Rien ne vous protègera si ce n'est votre Etat. Personne ne vous défendra si ce n'est l'armée arabe syrienne", a martelé le président Assad.

Déclenché en 2011 avec la répression de manifestations par le pouvoir de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Publié le 17/02/2019 06:48
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

07.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…