Washington, 15 fév 2019 (AFP) - Donald Trump a une nouvelle fois vanté vendredi, à moins de deux semaines de sa nouvelle rencontre avec Kim Jong Un, le potentiel économique "énorme" de la Corée du Nord.

"Nous pensons que la Corée du Nord et le président Kim ont un potentiel énorme en tant que puissance économique", a déclaré le président américain, ajoutant "avoir hâte" de rencontrer le dirigeant nord-coréen au Vietnam les 27 et 28 février.

"J'ai une très bonne relation avec Kim Jong Un. J'ai fait le boulot".

Après de longs mois de provocations verbales, les deux dirigeants s'étaient rencontrés en juin 2018 à Singapour pour un sommet historique.

"C'était un dialogue très dur au début. Le feu et la colère, la destruction totale. Mon bouton (nucléaire, ndlr) est plus gros que le tien...", a-t-il déclaré en évoquant ses anciennes menaces à l'égard de Pyongyang.

"Les gens disaient +Trump est fou+. Et vous savez comment ça s'est fini? Une très bonne relation. Je l'aime beaucoup et il m'aime beaucoup".

Lors de leur première rencontre, MM. Kim et Trump avaient signé une déclaration très vague en faveur de "la dénucléarisation de la péninsule coréenne". Mais aucun progrès n'a depuis été réalisé, les deux parties n'étant même pas d'accord sur le sens exact de cet engagement.

Les analystes espèrent que cette deuxième rencontre débouchera sur des avancées plus concrètes.

Publié le 15/02/2019 05:50
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…