Brasilia, 11 fév 2019 (AFP) - Après la Colombie, le Brésil va ouvrir à sa frontière un deuxième centre pour stocker l'aide humanitaire à destination du Venezuela, a annoncé lundi à Brasilia un émissaire de l'opposant Juan Guaido, reconnu comme président intérimaire par une cinquantaine de pays.

"Nous pouvons dire officiellement qu'il s'agira du deuxième grand centre de stockage après celui de Cucuta (en Colombie) et que le Brésil a rejoint la coalition" qui fait pression pour le départ du président Nicolas Maduro, a affirmé Lester Toledo, responsable de la coordination de cette aide, après un entretien à Brasilia avec le ministre des Affaires étrangères Ernesto Araújo.

Le centre de stockage brésilien sera installé dans l'Etat frontalier de Roraima, où affluent tous les jours des dizaines de migrants fuyant la crise économique et politique au Venezuela.

"Dans les prochains jours, nous visiterons les lieux avec les autorités brésiliennes pour voir où sera installé ce centre et dès la semaine prochaine nous organiserons l'arrivée de cette aide humanitaire", a expliqué M. Toledo.

"Il y a des dizaines de pays d'Amérique et d'Europe qui s'apprêtent à envoyer les premières tonnes de médicaments et d'aliments", a-t-il ajouté.

Plusieurs tonnes de médicaments, de nourriture et de produits de première nécessité sont déjà stockées depuis jeudi à Cucuta, tout près du pont transfrontalier de Tienditas, que des militaires vénézuéliens ont bloqué avec deux conteneurs et une citerne.

Le président socialiste Nicolas Maduro bloque l'entrée de cette aide, démentant l'existence d'une "crise humanitaire" et attribuant les pénuries aux sanctions américaines.

Publié le 11/02/2019 06:02
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
06.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
07.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite