Paris, 11 fév 2019 (AFP) - Libération a annoncé lundi la mise à pied "à titre conservatoire" de ses journalistes Alexandre Hervaud et Vincent Glad, dont les noms apparaissent dans l'affaire de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux par le groupe "Ligue du LOL", qui a éclaté ce week-end.

Une source proche du magazine Les Inrocks a de son côté annoncé la mise à pied à titre conservatoire du rédacteur en chef web, David Doucet, en vue d'un licenciement, pour les mêmes motifs. Interrogée par l'AFP, la direction du magazine n'a pas fait de commentaires. Le journaliste avait admis avoir pris part à "deux canulars téléphoniques".

À Libération, "on va mener une enquête interne pour voir ce qu'il en est exactement, ils sont suspendus à titre conservatoire le temps de cette enquête", a indiqué le directeur adjoint de la rédaction, Christophe Israël. Il a précisé que le quotidien allait "poursuivre son travail éditorial sur le sujet".

C'est un article du site de fact-checking de Libération Checknews vendredi qui a mis au jour l'existence d'un groupe Facebook privé, baptisé "Ligue du LOL", regroupant une trentaine de journalistes et communicants, accusés d'avoir cyberharcelé d'autres journalistes et blogueurs, notamment des femmes et des militantes féministes, au début des années 2010.

Plusieurs victimes ont publié des témoignages sur Twitter ce week-end et plusieurs membres de cette "Ligue du LOL" ont publié des communiqués pour tenter de s'excuser.

Parmi les victimes, la vidéaste Florence Porcel a raconté qu'outre un "harcèlement en groupe sur Twitter", et un canular téléphonique humiliant mis en ligne, où l'un d'eux se faisait passer pour un recruteur, les harceleurs étaient venus "physiquement" la voir sur son lieu de travail.

Le blogueur Matthias Jambon-Puillet a pour sa part raconté dans un long texte publié sur le site Medium, des insultes anonymes sur lui et son travail, des "enregistrements sarcastiques", et des photomontages, dont un pornographique envoyé en son nom à des mineurs.

Au sein du groupe : son créateur, Vincent Glad, pigiste pour Libération, ou encore Christophe Carron, rédacteur en chef chez Slate.fr. Une liste de noms de membres supposés de ce groupe circulait sur Twitter, sans qu'il soit possible de l'authentifier.

Le site Brain Magazine a également annoncé qu'il suspendait sa collaboration avec Vincent Glad.

"Je présente mes excuses aussi sincères que tardives aux personnes qui, à un moment ou à un autre, ont été blessées par mes mots en quasi 11 ans d'activité sur Twitter", a écrit Alexandre Hervaud dans un long texte publié sur le réseau social.

Deux membres du gouvernement ont réagi à cette affaire : Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a rappelé qu'une loi condamnait désormais le cyberharcèlement et a évoqué la possibilité d'étudier l'allongement des délais de prescription (les faits sont prescrits).

"Cette #LigueDuLOL, c'est l'histoire de losers, des mecs qui se gargarisaient de pouvoir se moquer d'autres personnes. Sauf que ces moqueries ont eu un impact dans le réel", a aussi condamné le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi, dimanche sur BFMTV.

sr-tsz-fpo/ial/bma

FACEBOOK

TWITTER

Publié le 11/02/2019 04:22
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
02.
Comment Donald Trump est en train de se sortir des soupçons qui pèsent sur lui d'une collusion entre la Russie et sa campagne électorale de 2016
03.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
04.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
05.
François Ruffin craint d’être visé après les perquisitions chez Mediapart et La France Insoumise
06.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
07.
Le mystère de la chambre (d’écho des Gilets) jaune(s)
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Il faut détruire Jean-Luc Mélenchon et le secret de l’instruction avec…
03.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
04.
Laeticia Hallyday s'ennuie à L.A; Johnny Depp craque pour la fille d'un vieux pote; Dany Boon veut que vous sachiez qu'il est amoureux (pour vous faire oublier ses impôts); Nicolas S. & Carla B. qu'ils étaient à Venise pour leur anniversaire de mariage
05.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
06.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
03.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe