Kiev, 11 fév 2019 (AFP) - Un haut responsable régional a été inculpé lundi en Ukraine pour l'organisation de l'attaque à l'acide ayant entraîné la mort de la militante anticorruption Kateryna Gandziouk, à l'origine d'une vague d'indignation internationale, a annoncé le procureur général.

Vladyslav Manguer, président de l'assemblée régionale de Kherson (sud), a été inculpé "pour l'organisation du meurtre de Kateryna Gandziouk", a écrit le procureur général Iouri Loutsenko sur sa page Facebook.

En juillet dernier, un agresseur a versé un litre d'acide sulfurique sur Mme Gandziouk, conseillère du maire de Kherson qui dénonçait la corruption au sein de la police régionale, alors qu'elle sortait de chez elle.

A 33 ans, elle a succombé à ses blessures en novembre. Six suspects ont été placés en détention mais aucun commanditaire n'avait jusqu'à présent été arrêté ni inculpé.

Selon un extrait du texte officiel de l'inculpation, publié par le procureur général, M. Manguer éprouvait "une animosité personnelle" à l'égard de la victime qui dénonçait notamment "la coupe illégale des bois" effectuée "sous couvert d'incendies criminels" dans cette région.

Ce responsable était membre du parti politique Batkivchtchina de l'ex-Première ministre Ioulia Timochenko, une rivale clé du président actuel Petro Porochenko à la présidentielle du 31 mars.

M. Manguer a été exclu de ce parti vendredi dernier alors que commençaient à apparaître des rumeurs sur une possible implication dans le meurtre de Mme Gandziouk.

Le procureur général est considéré comme un proche du chef de l'Etat. Il a notamment a participé à un rassemblement pendant lequel M. Porochenko a annoncé fin janvier son intention de briguer un second mandat présidentiel.

Publié le 11/02/2019 10:24
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?