En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

04.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

07.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

01.

La preuve par 4

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 32 min 40 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 1 heure 31 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 2 heures 10 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 2 heures 45 min
décryptage > Justice
Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

il y a 3 heures 21 min
décryptage > Santé
Avec parcimonie

Pourquoi reprendre le sport trop vite n’est pas une bonne idée quand on a eu la Covid-19

il y a 3 heures 54 min
pépites > Politique
Tension
Pierre Person délégué général adjoint de La République en marche démissionne et invite Guerini à l'imiter
il y a 4 heures 26 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 20 heures 41 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 22 heures 57 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 23 heures 25 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 59 min 59 sec
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 1 heure 45 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Religion
Quand faut y aller, il y va très fort

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le Sénat veut empêcher les sociétés d’autoroutes d’augmenter les tarifs pour compenser l’effondrement des recettes liées au Covid-19

il y a 4 heures 33 sec
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 18 heures 21 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 21 heures 39 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 23 heures 8 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 1 jour 22 min
New York, 7 fév 2019 (AFP) - Woody Allen a attaqué jeudi Amazon devant la justice américaine pour rupture abusive de contrat, reprochant au géant d'internet d'avoir mis fin à leur engagement sur la base d'accusations anciennes visant le réalisateur, ont indiqué à l'AFP ses avocats.

Selon l'assignation déposée par le cabinet Quinn Emanuel devant un tribunal fédéral civil de Manhattan, le metteur en scène réclame, au minimum, 68 millions de dollars à Amazon, au titre du contrat qui les liait et prévoyait la production et la distribution de quatre films.

Le cinéaste affirme qu'Amazon a cherché à mettre fin à l'engagement qui liait les deux parties en juin et a refusé depuis de lui verser les neuf millions de dollars prévus pour le financement du long métrage "A Rainy Day in New York", déjà tourné.

Le contrat prévoyait des enveloppes minimales de 9, 25 et encore 25 millions de dollars pour les trois autres films, prévus respectivement pour 2018, 2019 et 2020, soit 68 millions au total.

Dans cette assignation, Woody Allen reproche également au groupe de Seattle de ne pas avoir assuré, malgré son engagement contractuel, la distribution de "A Rainy Day in New York", qui n'est jamais sorti en salle et n'a pas non plus été mis en ligne sur la plateforme vidéo d'Amazon.

Il affirme que ses interlocuteurs lui ont expliqué que la décision avait été prise du fait "d'accusations répétées", de ses "déclarations controversées" et "du refus de plus en plus répandu chez les acteurs et actrices majeurs de travailler ou d'être associés à son nom de quelque façon que ce soit".

Le réalisateur aux quatre Oscars explique avoir demandé des précisions quant à ces "accusations" et ces "déclarations", en vain.

Il affirme également que la rupture unilatérale du contrat par Amazon l'a contraint, lui et sa société de production Gravier Productions, à décommander des "individus très reconnus" qui avaient donné leur accord pour travailler avec lui.

Woody Allen a été accusé d'abus sexuels en 1992 sur sa fille adoptive Dylan Farrow, qui avait alors sept ans.

Les poursuites à son encontre ont été abandonnées après deux enquêtes distinctes menées à l'époque, sur plusieurs mois.

Mais Dylan Farrow, soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow et son frère Ronan Farrow, a régulièrement renouvelé publiquement ces accusations, que Woody Allen a toujours réfutées, la dernière fois en janvier 2018.

Le cinéaste a affirmé début juin 2018 son soutien au mouvement #MeToo, estimant qu'il pourrait en être l'un des héros.

"Je n'ai été accusé que par une femme, dans le cadre d'une affaire de garde d'enfants, qui a été l'objet d'une enquête et (l'accusation) s'est révélée fausse. J'ai été traîné dans la boue avec ces gens-là. Je suis un fervent partisan du mouvement #Metoo", avait déclaré le réalisateur dans un entretien à la chaîne argentine Canal 13.

Ces derniers mois, plusieurs acteurs et actrices qui ont travaillé avec le réalisateur ont pris leurs distances publiquement, indiquant qu'ils ne souhaitaient plus tourner avec lui.

D'autres, comme Javier Bardem ou Alec Baldwin, l'ont soutenu, rappelant que la justice n'avait jamais pu établir l'authenticité des accusations portées contre lui.

La relation entre Amazon et Woody Allen avait commencé avec "Café Society" (2016), dont le studio avait acheté les droits, avant de produire et de distribuer "Wonder Wheel" (2017), puis de signer un engagement pour quatre films supplémentaires.

Publié le 07/02/2019 10:37