Gaza City (Palestinian Territories), 24 jan 2019 (AFP) - Une assistance qatarie de plusieurs millions de dollars, objet de crispations entre Palestiniens et Israéliens, devrait être délivrée dans les prochains jours à Gaza où elle passe pour un important facteur d'apaisement, a indiqué jeudi une source diplomatique.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé mardi soir de bloquer l'acheminement de 15 millions de dollars censés transiter par Israël et attendus depuis deux semaines dans la bande de Gaza, selon un responsable. Il agissait en représailles à un épisode de violences le même jour le long de la frontière et à des tirs en provenance de l'enclave palestinienne sur des soldats.

Le cabinet de sécurité israélien, forum restreint d'officiels autour du Premier ministre, a toutefois décidé mercredi de laisser passer l'argent envoyé par le Qatar, ont rapporté les médias.

Un responsable israélien a indiqué sous couvert de l'anonymat "qu'aucune décision n'avait encore été prise concernant le transfert d'argent".

"Une décision sera bientôt prise", a-t-il ajouté.

L'argent devrait être "autorisé à entrer à Gaza dans les prochains jours", a dit une source proche de Mohammed al-Emadi, ambassadeur du Qatar à Gaza.

M. Emadi est entré mercredi soir dans Gaza via Israël, mais sans l'argent, qui devrait arriver ultérieurement, a dit la même source.

Cette aide passe pour contribuer à dissiper les tensions dans l'enclave palestinienne coincée entre Israël, Egypte et Méditerranée et éprouvée par les conflits, la pauvreté et les blocus israélien et égyptien.

La bande de Gaza a frôlé en 2018 une quatrième guerre en 10 ans entre Israël et les groupes armés de l'enclave gouvernée par le mouvement islamiste Hamas.

Les tensions demeurent malgré un cessez-le-feu conclu en novembre par l'entremise de l'Egypte voisine.

Israël a accepté que le Qatar, rare soutien du Hamas, transfère à Gaza 90 millions de dollars en six tranches mensuelles pour payer les salaires de dizaines de milliers d'employés du Hamas et aider les pauvres, qui représentent la moitié de la population.

Deux premiers versements qataris ont eu lieu en novembre et décembre. Cependant, le Premier ministre israélien est contraint, en pleine période électorale, à un exercice délicat entre le risque d'un nouvel accès de fièvre à la frontière si l'argent n'est pas versé, et les accusations de ses adversaires qui lui reprochent de servir les intérêts du Hamas en permettant les transferts.

Publié le 24/01/2019 01:46
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise