Moscou, 24 jan 2019 (AFP) - La Russie a dénoncé jeudi "une ingérence étrangère" au Venezuela, en proie aux troubles, qu'elle considère comme "une voie vers l'arbitraire et le bain de sang".

"Une ingérence étrangère destructrice, en particulier dans la situation actuelle extrêmement tendue, est inacceptable. (...) C'est une voie directe vers l'arbitraire et le bain de sang", affirme le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Nous voyons dans les actions sans gêne de Washington une nouvelle démonstration de l'ignorance totale des normes et principes du droit international", ajoute le ministère.

"Nous appelons les hommes politiques vénézuéliens raisonnables, opposés au gouvernement légitime de N. Maduro, à ne pas devenir les pions d'une partie d'échecs étrangère", poursuit le communiqué.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a également critiqué l'attitude "de la communauté internationale progressiste" qui "cherche à changer le pouvoir" au Venezuela.

Les Etats-Unis et leurs alliés dans la région, à commencer par le Brésil et la Colombie, ont reconnu la légitimité du président du Parlement vénézuélien Juan Guaido, qui s'est autoproclamé mercredi "président" par intérim.

L'Union européenne a de son côté appelé à écouter la "voix" du peuple du Venezuela et a réclamé des élections "libres", sans suivre à ce stade les Etats-Unis.

Juan Guaido s'est autoproclamé mercredi "président" par intérim devant des dizaines de milliers de partisans qui manifestaient à Caracas pour protester contre le deuxième mandat de Nicolas Maduro, contesté par l'opposition et non reconnu par les États-Unis, l'Union européenne et une bonne partie de la communauté internationale.

Opposants et partisans du président Maduro sont descendus en masse dans les rues dans tout le pays, dans un climat de haute tension. Treize personnes sont mortes depuis mardi dans des troubles précédant les manifestations, selon une ONG de défense des droits humains.

Publié le 24/01/2019 11:24
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
03.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
06.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
07.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
06.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?