New York, 24 jan 2019 (AFP) - Quatre jeunes âgés de 16 à 20 ans ont été arrêtés dans le nord de l'Etat de New York et sont accusés d'avoir préparé une attaque "potentiellement meurtrière" contre une petite communauté musulmane régulièrement ciblée par des sites extrémistes, a confirmé mercredi la police locale.

La police de la petite ville de Greece, près de la frontière canadienne, a récupéré trois engins explosifs et 23 armes - essentiellement des fusils de chasse - aux domiciles des jeunes arrêtés, selon son porte-parole, Jared René.

Les jeunes sont accusés d'avoir planifié des semaines durant "une attaque potentiellement meurtrière" contre une communauté connue sous le nom d'"Islamberg", installée depuis 1980 dans la région de Binghamton, à plus de 300 km de Greece, a confirmé M. René.

Les raisons pour lesquelles ils ciblaient Islamberg restent à préciser, a indiqué le policier.

Mais cette communauté de quelque 200 personnes, y compris des enfants, gérée par l'organisation "Muslims of America", a condamné dans un communiqué un "possible massacre de notre communauté", et évoqué "la panique et le malaise" qui se sont emparés de ses membres suite à ce projet d'attaque.

Lors d'une conférence de presse mercredi, le chef de la communauté, Hussein Adams, a condamné "la haine contre l'islam", alimentée selon lui par le gouvernement américain, et la désinformation qui circule sur les réseaux sociaux sur Islamberg, présentée parfois comme "secrète" ou "cachée".

"Nous devons commencer à demander des comptes aux islamophobes qui répandent ces mensonges", a lancé M. Adams.

L'organisation, tout comme la police de Greece, a salué le lycéen qui a donné l'alerte et permis de déjouer l'attaque.

Ce lycéen, dont le nom n'a pas été précisé, avait en effet alerté vendredi la sécurité de son établissement après avoir entendu d'autres élèves évoquer à la cantine le "prochain tireur" lycéen, selon M. René.

Après enquête de la police, il s'est avéré que c'était la communauté d'Islamberg qui était visée, et non pas une école comme l'avaient pensé initialement la police et l'établissement.

Un projet d'attaque contre Islamberg avait déjà été déjoué en 2015. Son auteur, Robert Doggart, originaire de l'Etat du Tennessee, a été condamné en 2017 à 20 ans de prison.

La même année, le site extrémiste "InfoWars" avait qualifié Islamberg de "foyer terroriste". Et une association de motards, "American Bikers United Against Jihad", a organisé trois fois des traversées de cette enclave isolée.

Les trois garçons majeurs arrêtés, tous scouts et sans casier judiciaire, ont été identifiés comme Brian Colaneri, 20 ans, Andrew Crysel, 18 ans, et Vincent Vetromile, 19 ans. Selon le site Daily Beast, Vetromile exprimait souvent son admiration pour Trump et sa haine des musulmans sur les réseaux sociaux.

Inculpés pour possession d'explosifs, les trois devraient comparaître au tribunal de Greece le 5 février.

Ils pourraient encore écoper de chefs d'inculpation fédéraux, notamment pour terrorisme, selon M. René.

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, dénonçant une "attaque terroriste déjouée", a indiqué avoir, par précaution, demandé à la gendarmerie de renforcer ses patrouilles autour d'Islamberg.

Publié le 24/01/2019 01:18
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
05.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron