Bruxelles, 17 jan 2019 (AFP) - La Commission européenne rendra définitives début février des mesures jusqu'ici provisoires destinées à protéger l'industrie sidérurgique européenne de l'acier étranger qui ne trouve plus de débouchés aux États-Unis à cause des taxes punitives de Donald Trump.

L'application définitive de ces mesures dites "de sauvegarde" a reçu mercredi le soutien des États membres, ce qui permet à l'exécutif européen de "finaliser la procédure" pour qu'elles entrent en vigueur "début février".

Ces mesures "visent une liste bien définie de produits sidérurgiques, quelle que soit leur origine, et établissent un équilibre entre les intérêts des producteurs et des utilisateurs européens d'acier", assure la Commission dans un communiqué.

Elles "peuvent rester en vigueur jusqu'en juillet 2021", est-il précisé.

Concrètement, une taxe de 25% sera appliquée au-delà d'un certain seuil sur une vingtaine de produits en acier. Des quotas spécifiques sont mis en place pour les grands pays exportateurs d'acier.

"Le gouvernement brésilien entretient un dialogue avec l'UE dans le but de préserver les exportations des entreprises nationales", a réagi ce dernier dans un communiqué.

Le ministère brésilien des Affaires étrangères "continuera d'agir avec détermination pour défendre les intérêts des exportateurs".

La fédération européenne de l'acier Eurofer s'est félicitée dans un communiqué de la future mise en place de ces mesures, soulignant que les importations européennes d'acier avaient progressé de 12% en 2018, un chiffre "sans précédant".

Les mesures provisoires de l'UE étaient entrées en vigueur en juillet 2018 quelques semaines après l'imposition par les États-Unis de droits de douane punitifs de 25% sur les importations d'acier américaines.

Publié le 17/01/2019 01:37
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

03.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque