Moscou, 16 jan 2019 (AFP) - Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a estimé mercredi que le régime syrien devait reprendre le contrôle du nord du pays, semblant rejeter l'idée d'une "zone de sécurité" sous contrôle turc avancée par Ankara et Washington.

"Nous sommes convaincus que l'issue optimale, et la seule qui soit juste, est un passage de ces territoires sous contrôle du gouvernement syrien, des forces armées syriennes et de leurs structures administratives", a déclaré M. Lavrov lors de sa conférence de presse annuelle.

Il a ajouté "soutenir les contacts qui ont commencé entre des représentants kurdes et les autorités syriennes avec l'objectif de se mettre d'accord sur la manière de rétablir la vie dans un Etat unique sans ingérence extérieure".

Le président américain Donald Trump avait récemment appelé à la création d'une "zone de sécurité" de 30 km en Syrie.

Après un entretien avec son homologue américain, le président turc Recep Tayyip Erdogan a expliqué mardi que son pays pouvait se charger d'établir cette zone entre la frontière et les positions de la principale milice kurde de Syrie soutenue par Washington, les Unités de protection du peuple (YPG).

Cette proposition a été rejetée par Damas, dont la Russie est le principal allié.

M. Lavrov a indiqué que le sujet serait abordé lors d'un prochain entretien entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, qui est attendu en Russie d'ici la fin janvier.

Les tensions entre les Kurdes syriens et la Turquie sont exacerbées par la récente annonce de M. Trump de retirer les troupes américaines qui avaient été déployées en Syrie pour lutter contre l'EI aux côtés des forces kurdes.

Déclenché en 2011 avec la répression de manifestations par le régime, le conflit en Syrie a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

"Dans son ensemble le processus de paix syrien fait des progrès, bien sûr plus lents que nous le voudrions", a jugé mercredi M. Lavrov. "Nous sommes convaincus que nous devons mener à son terme la bataille contre le terrorisme, maintenant le principal foyer de terrorisme est la zone d'Idleb".

Début janvier, un groupe jihadiste dominé par l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, Hayat Tahrir al-Cham (HTS), a renforcé son emprise sur la province d'Idleb, qui a fait l'objet en septembre d'un accord entre Ankara et Moscou, permettant d'empêcher jusque-là une offensive de Damas et de son allié russe.

Publié le 16/01/2019 11:00
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
04.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
07.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…