Moscou, 16 jan 2019 (AFP) - La Russie est prête à travailler "pour sauver" le traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF), dont Washington a menacé de se retirer, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous sommes comme toujours prêts à travailler pour sauver le traité", a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse annuelle, appelant les pays européens à soutenir Moscou dans ces négociations.

"J'espère que les pays européens, qui ont peut-être plus d'intérêts la-dedans que n'importe qui d'autres, vont aussi mettre leurs forces pour ne pas coller à la position américaine (...) et vont essayer de pousser Washington à avoir une position plus responsable", a déclaré le chef de la diplomatie russe.

Des diplomates russes et américains ont mené mardi à Genève des discussions sur le traité INF, sans parvenir à un terrain d'entente. Washington accuse Moscou de violer ce traité datant de la Guerre froide et a adressé le 4 décembre un ultimatum de 60 jours à la Russie pour se conformer à ces obligations.

A l'issue de la réunion de Genève, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a accusé les Etats-Unis d'être "complètement" responsables d'une éventuelle rupture du traité, ajoutant que la Russie a fait des propositions pour sortir de l'impasse.

"Nous avons profité des consultations pour proposer à la partie américaine une série de mesures concrètes sur les fusées 9M729 qui, selon nous, permettraient d'écarter tout suspicion sur la non-conformité à ce traité", a déclaré M. Riabkov, cité dans la presse russe.

Selon l'Otan et les Etats-Unis, c'est ce nouveau système de missile qui viole le traité INF et est responsable de la menace de Washington de s'en retirer.

Le traité INF de 1987, en abolissant l'usage de toute une série de missiles d'une portée variant de 500 à 5.500 km, avait mis un terme à la crise des euromissiles déclenchée dans les années 1980 par le déploiement des SS-20 soviétiques à têtes nucléaires ciblant les capitales occidentales.

Publié le 16/01/2019 10:07
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
07.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait sale à cause du réchauffement climatique
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
03.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
06.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale