Paris, 14 jan 2019 (AFP) - Une quinzaine de maires ruraux ont averti lundi Emmanuel Macron qu'"il faudra impérativement que le gouvernement tienne compte" des conclusions du grand débat, après lui avoir exposé les doléances exprimées dans les cahiers ouverts en décembre.

"Il faudra impérativement que le gouvernement en tienne compte car si c'est uniquement pour recueillir des doléances... Dire dans un grand élan de générosité +Je vous ai compris+, sans qu'il se passe quelque chose derrière, ça risquera de poser problème", a résumé Michel Fournier, vice-président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF) et maire des Voivres (Vosges) après la réunion à l'Elysée.

Les maires ruraux se sont dit prêts à être les "facilitateurs" du débat en se posant comme "les interlocuteurs les plus reconnus", a précisé Vanik Berberian, le président de l'AMRF.

"Comme on dit dans nos villages il faut au moins se causer. Donc causons!", a lancé M. Fournier.

"On peut comprendre la réticence" de certains maires, qui est "le résultat du peu de considération des élus depuis trop longtemps. Et certains ne veulent pas être associés à un éventuel échec de ce grand débat. Chacun fera comme il l'entend. Mais il nous semble indispensable que ce débat ait lieu", a souligné M. Berberian.

"Nous restons les élus les plus respectés. Nous avons encore cette reconnaissance de la population. C'est pour cela que nous avons pensé que nous pouvions être les seuls interlocuteurs. Et nous avions démarré les cahiers de doléances dès le 8 décembre", a souligné M. Fournier.

Ceints de l'écharpe tricolore, les maires sont arrivés a l'Elysée avec une immense clé USB -- en forme de vraie clef -- contenant les doléances de leurs administrés.

Les questions qui reviennent, ont-ils expliqué, sont l'injustice sociale et fiscale, l'évasion fiscale et l'étiolement des services publics.

M. Berberian, maire centriste de Gargilesse-Dampierre (Indre), a qualifié lundi matin la lettre du président de "rampe de lancement" du grand débat qui "pose bien le diagnostic", tout en disant craindre au final un simple "raccommodage".

Emmanuel Macron a publié dimanche une lettre aux Français dans laquelle il propose une trentaine de questions pour baliser le débat et participera mardi dans l'Eure à sa première réunion avec des maires, lors d'un échange où il sera à l'écoute de leurs demandes.

"Il est dans une phase d'écoute, il nous a dit qu'il n'avait pas l'intention de parler, sauf sur des sujets très ponctuels", a relevé M. Berberian.

"C'est une reconnaissance de l'utilité des maires. Le mépris des maires ne date pas d'aujourd'hui. Il y a une aristocratie de l'Administration, une aristocratie politique qui impose ses manières de voir et ça commence à bien faire", a-t-il conclu.

Publié le 14/01/2019 05:44
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?