Paris, 14 jan 2019 (AFP) - France Télévisions veut supprimer 1.000 postes nets d'ici fin 2022 dans le cadre de son projet de rupture conventionnelle collective, sur lequel la direction et les syndicats ont commencé à négocier lundi, d'après un document interne que l'AFP s'est procuré.

"Les départs se feront uniquement sur la base du volontariat", confirme ce document, qui précise que "le nombre maximum d'ETP (emplois en équivalent temps plein, NDLR) supprimés est de 1.000".

Ce chiffre, qui correspond au solde entre les départs et les recrutements qui interviendront sur la période, a été confirmé par le SNJ de France Télévisions dans un communiqué.

Le groupe public de télévision avait annoncé il y a un mois vouloir mettre en place un plan de départs volontaires, sous la forme d'une rupture conventionnelle collective, afin de réduire et de renouveler ses effectifs.

Dès cette annonce faite mi-décembre, et sans que l'on connaisse à l'époque l'ampleur précise des suppressions de postes envisagées, les syndicats CGT, CFDT, FO et SNJ s'étaient dit opposés à un tel plan, le qualifiant de "restructuration de grande ampleur".

"Il n'y aura aucun départ contraint", avait précisé en décembre à l'AFP Arnaud Lesaunier, directeur général délégué Ressources humaines et organisation de France Télévisions. "Le plan accompagnera majoritairement des départs à la retraite" et "sera accompagné de mesures facilitant la mobilité interne", a-t-il souligné.

De son côté, le SNJ (syndicat national des journalistes) a indiqué lundi qu'il n'approuvait pas ce projet, en l'état actuel, notamment en raison de la charge de travail supplémentaire qu'elle fera peser sur les salariés.

"Le SNJ n'est pas opposé par principe à faciliter le départ des salariés qui le souhaitent et à recruter simultanément des précaires et de jeunes recrues", mais "nous refusons les termes d'un plan qui flatte l'individualisme et va attiser les divisions entre générations".

Le groupe, qui avait réduit ses effectifs de 800 postes depuis 2012 (dans le cadre d'une politique de non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux) avait déjà annoncé la suppression de 180 postes à la faveur de départs en retraite, sur près de 10.000 salariés.

Publié le 14/01/2019 05:22
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?