Washington, 14 jan 2019 (AFP) - Le président américain Donald Trump a assuré lundi n'avoir "jamais travaillé pour la Russie" après les révélations du New York Times sur l'ouverture en 2017 d'une enquête de la police fédérale (FBI) visant à déterminer s'il travaillait pour le compte de Moscou.

"Je n'ai jamais travaillé pour la Russie", a déclaré le 45e président des Etats-Unis depuis les jardins enneigés de la Maison Blanche.

"Je pense que c'est une honte que vous posiez cette question", a-t-il ajouté avant de s'envoler pour La Nouvelle-Orléans (Louisiane).

Selon le New York Times, l'enquête de la police fédérale américaine a été rapidement fusionnée avec celle ouverte par le procureur spécial Robert Mueller sur des soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne du candidat républicain à l'élection présidentielle de 2016.

"Les gens qui ont lancé cette enquête (...) l'on fait j'imagine parce que j'avais limogé (James) Comey (l'ancien patron du FBI, NDLR), ce qui fut une excellente chose pour notre pays", a encore dit M. Trump.

Interrogé sur les informations du Washington Post selon lequel il aurait cherché à dissimuler les détails de ses conversations avec son homologue russe Vladimir Poutine, le président américain a contesté avoir agi de la sorte.

"Je n'en sais absolument rien, c'est beaucoup de Fake News (...) Ce fut une rencontre couronnée de succès", a-t-il affirmé, faisant semble-t-il référence au sommet d'Helsinki en juillet 2018 avec M. Poutine.

A l'issue de cette rencontre, M. Trump avait suscité un tollé, y compris dans son son propre camp, pour s'être montré particulièrement conciliant envers M. Poutine lors d'une conférence de presse commune avec l'homme fort du Kremlin, en particulier sur la question de l'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine de 2016.

Donald Trump, qui nie catégoriquement toute collusion avec la Russie, critique régulièrement l'enquête de M. Mueller, qu'il qualifie de "chasse aux sorcières".

Cette enquête, toujours en cours, a débouché sur de multiples inculpations et condamnations en particulier d'anciens proches collaborateurs du président.

Publié le 14/01/2019 04:14
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?