Barcelone, 14 jan 2019 (AFP) - L'ONG de sauvetage de migrants Proactiva Open Arms a affirmé lundi que l'État espagnol empêchait son bateau Open Arms de prendre la mer pour aller secourir des migrants en Méditerranée.

"De nouveau bloqués au port. La capitainerie de Barcelone (dépendant du ministère espagnol de l'Équipement, ndlr) refuse à l'Open Arms l'autorisation de partir vers la Méditerranée", a tweeté lundi matin l'ONG qui a son siège près de Barcelone.

"Nous empêcher de sauver des vies est irresponsable et cruel. De lâches politiciens mettent en marche le compteur de morts", a dénoncé le fondateur de l'ONG, Oscar Camps.

Le navire avait accosté le 28 décembre dans le sud de l'Espagne avec à son bord 311 migrants, secourus une semaine auparavant au large de la Libye.

L'Italie et Malte lui avaient fermé leurs ports.

Après avoir refait le plein de provisions à Barcelone, l'Open Arms devait repartir le 8 janvier, mais les autorités portuaires le lui ont interdit.

Selon un communiqué du ministère de l'Équipement, le bateau "viole plusieurs dispositions des normes internationales sur le sauvetage en mer".

L'Open Arms intervient au large de la Libye, une zone où l'Espagne n'a pas de compétences en matière de sauvetage, souligne le ministère.

"Faute d'autorisation des pays riverains, il a dû traverser la Méditerranée pendant plusieurs jours pour débarquer les naufragés, compromettant la sécurité du navire, de son équipage et des personnes secourues à son bord", poursuit le communiqué.

Proactiva Open Arms a contesté cette décision, selon une de ses porte-parole.

Depuis son arrivée au pouvoir en juin, le chef du gouvernement socialiste espagnol Pedro Sanchez a opéré un virage dans sa politique sur les migrants.

En juin, il avait ouvert un port espagnol à l'Aquarius face au refus italien et maltais d'accueillir ce navire de sauvetage avec plus de 600 migrants à son bord.

Puis il a permis à trois reprises d'accueillir l'Open Arms, mais en août, il a refusé que l'Aquarius puisse à nouveau accoster. Depuis, il n'a ouvert un port qu'à un seul navire d'ONG, l'Open Arms, fin décembre.

Les politiques migratoires restrictives de l'Italie et de Malte, et l'accord entre l'Union européenne et la Libye pour limiter les flux migratoires en provenance de ce pays, ont contribué à faire de l'Espagne la première porte d'entrée de l'immigration clandestine en Europe en 2018, avec plus de 55.000 arrivées par voie maritime selon le Haut commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR).

Publié le 14/01/2019 02:48
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?