Paris, 14 jan 2019 (AFP) - L'enquête interne sur le décès inexpliqué d'une patiente aux urgences de l'hôpital Lariboisière en décembre à Paris pointe "une série de dysfonctionnements" dans sa prise en charge, dans un contexte plus général de manque de moyens, notamment de médecins, selon ses conclusions dévoilées lundi.

La "surveillance" de la patiente de 55 ans, retrouvée morte presque 12 heures après son admission, son "identification" erronée et un "délai de prise en charge très important" font partie des défaillances soulevées dans le rapport commandé par l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France.

Ce rapport ne précise pas les causes du décès, encore inconnues et relevant d'une enquête judiciaire.

Si "le tri et l'orientation" de la patiente, reçue par une infirmière 10 minutes après son arrivée à 18h40 le 17 décembre, ont "été conformes aux procédures du service et aux recommandations nationales", aucune réévaluation de son état n'a été effectuée entre 21H00 et minuit. C'est à cette heure qu'elle a été appelée pour la première fois, plus de cinq heures après son inscription. Il s'agissait alors de l'installer dans un box d'examen.

"Deux appels (...) n'ont pas abouti à l'identification de la patiente dans une salle d'attente surchargée", notent les auteurs du rapport, la patiente n'ayant pas répondu, peut-être en raison de son nom erroné. Elle a été considérée comme sortie "sans vérification des bracelets des malades en attente".

"Ces écarts aux bonnes pratiques ont eu lieu dans un contexte où l'activité", avec 249 passages, "était supérieure à la moyenne", de 230 passages par jour environ à Lariboisière, note l'AP-HP dans un communiqué.

Les effectifs paramédicaux étaient au complet ce soir-là mais l'absence d'un médecin en journée a entraîné "une surcharge sur l'activité de garde".

Plus généralement, "le ratio des effectifs médicaux (...) au regard de l'activité, est inférieur à celui des autres urgences de l'AP-HP", alors même que les urgences de Lariboisière sont les plus fréquentées de la région parisienne, avec plus de 85.000 passages par an.

En outre, l'établissement du Xe arrondissement accueille de nombreux patients précaires "avec ou sans pathologie" qui alourdissent la charge de travail des paramédicaux, relèvent les auteurs du rapport.

Autre problème, la "surface" et le nombre de boxes d'examen insuffisants qui contribuent à l'engorgement du service "en soirée", selon le rapport.

Ses auteurs formulent une dizaine de recommandations pour Lariboisière et au-delà, appelant plus largement à une "réflexion nationale sur la définition de normes relatives aux moyens nécessaires" dans les services d'urgences.

Publié le 14/01/2019 01:32
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?