Paris, 14 jan 2019 (AFP) - Le grand débat lancé par l'exécutif, "c'est du vent" dont le but est de "faire gagner quatre mois à (Emmanuel) Macron pour aller jusqu'aux élections européennes", a estimé lundi la tête de liste du Rassemblement national à ce scrutin, Jordan Bardella.

Le président veut "se donner bonne conscience. Mais les Français ne sont pas dupes", a ajouté sur BFMTV et RMC le jeune candidat, âgé de 23 ans, qui a été adoubé par son parti dimanche pour conduire la liste.

La lettre envoyée aux Français dimanche par le chef de l'Etat pour les inviter à participer à ce débat est "très (longue)" et Emmanuel Macron "est très déconnecté des réalités quotidiennes", selon M. Bardella.

"Les revendications des gens on les connaît, les gens ils veulent un peu de dignité, un peu plus de démocratie, (...) la paix fiscale, (et) une baisse significative du niveau d'imposition (...). Les Français veulent qu'on mette fin à l'immigration massive aujourd'hui dans le pays. Et encore une fois M. Macron, il n'en tient pas compte", a poursuivi la tête de liste.

A propos de la question posée par Emmanuel Macron de fixer éventuellement des quotas annuels d'immigration, le responsable du RN a estimé que "les Français ne veulent pas de quotas, les Français veulent qu'on mette fin à la politique migratoire".

Avec l'espace Schengen, "nos frontières nationales aujourd'hui sont de véritables passoires, nous avons un système social qui est relativement attractif pour les personnes qui viennent de l'étranger, puisqu'on donne les soins de manière gratuite aux clandestins. Donc il faut aujourd'hui appliquer une politique dissuasive d'immigration", a-t-il avancé.

"Pas un euro ne doit être dépensé pour accueillir des migrants tant qu'il y aura des Français qui auront du mal à se chauffer, (...) qui auront du mal à se soigner, qui auront du mal à boucler les fins de mois", selon lui.

Sur franceinfo, David Rachline, le maire de Fréjus, plus grande ville tenue par le RN, a critiqué le cadrage du grand débat par le chef de l'Etat et a appelé l'Etat à "prendre ses responsabilités" en "l'organisant".

"Les salles seront prêtées évidemment par les mairies, mais je ne crois pas qu'on ira vraiment bien au-delà", a estimé l'ancien directeur de campagne de Marine Le Pen à la présidentielle, disant ne pas se voir, ni lui ni "à (son) avis la plupart de (ses) collègues", "en animateur, en défenseur de la politique du gouvernement".

Publié le 14/01/2019 11:24
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?