Moscou, 14 jan 2019 (AFP) - Le marché automobile russe, qui s'était effondré entre 2013 et 2016, a poursuivi sa reprise en 2018 mais la tendance devrait ralentir cette année en raison de mesures défavorables des pouvoirs publics et des sanctions occidentales, ont averti lundi les industriels du secteur.

Après une hausse de 12,8% en 2018 à 1,8 million d'unités, les ventes de voitures sont attendues en hausse de 3,6% en 2019 à 1,87 million, bien loin de leur record de 2012 à près de trois millions de véhicules, a indiqué l'Association of European Businesses (AEB) lors d'une conférence de presse.

"Le rythme de la reprise va ralentir", a noté le directeur du comité automobile de l'AEB, Joerg Schreiber. "Nous nous attendons à un début d'année difficile", en partie à cause des "fortes ventes" de l'an dernier mais également en raison de la hausse de la TVA au 1er janvier.

L'évolution des ventes "pourrait être négative en janvier et février. Il y a de meilleures chances de reprise en deuxième partie d'année", a-t-il ajouté.

Au 1er janvier 2019, la TVA en Russie à augmenté, passant de 18 à 20%, ce qui inquiète les industriels du secteur automobile.

Ces derniers disent craindre "la politique du gouvernement envers le secteur automobile", ainsi que des mesures de soutien moins favorables qu'auparavant, de "possibles taxes", mais aussi de "nouvelles sanctions" occidentales contre la Russie.

Le secteur automobile a terminé l'année 2018 avec des ventes en hausse de 5,6% en décembre sur un an (à 175.000 unités), le douzième mois consécutif de croissance de l'année.

En 2018, le "marché en Europe occidentale n'a pas changé, le marché russe a augmenté mais reste à la cinquième place", derrière l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l'Italie, a précisé M. Schreiber.

Le marché automobile russe, dans lequel les grands constructeurs mondiaux avaient massivement investi en période de croissance, s'était hissé à la deuxième place en Europe en 2012. Il a diminué de plus de moitié entre 2012 et 2016.

Sensible à l'évolution du taux de change et du pouvoir d'achat, il a particulièrement pâti de la crise causée par la chute des prix du pétrole et les sanctions liées au conflit ukrainien.

Son rebond en 2017 a coïncidé avec la reprise de la croissance de l'économie russe après deux ans de récession mais il reste loin des chiffres de 2012.

Publié le 14/01/2019 11:16
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?