Sydney, 14 jan 2019 (AFP) - Un million de poissons ont été retrouvés morts ces derniers jours dans des fleuves du Sud-Est de l'Australie, une hécatombe imputée par le gouvernement à la sécheresse, et par des universitaires à la mauvaise gestion des cours d'eau.

Les berges de l'immense bassin hydrographique Murray-Darling empestent désormais la pourriture, et on ne compte plus le nombre de vidéos tournées par des élus locaux ou des riverains pour alerter l'opinion sur cette catastrophe écologique.

Les autorités ont évalué le bilan à plusieurs centaines de milliers de poissons morts, et le chiffre du million pourrait même être déjà dépassé, alors que le gouvernement de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud redoute une agravation de la crise, avec des températures annoncées cette semaine à la hausse.

Outre la sécheresse, la baisse du niveau des cours d'eau et la montée des températures pourrait avoir aussi favorisé la propagation d'une algue qui priverait les poissons d'oxygène et libérerait des toxines.

"Nous nous attendons à voir davantage de poissons morts dans certains secteurs de l'extrême-ouest (de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud) et sur le (plateau de) Northern Tablelands", a déclaré le ministre de l'Eau de l'Etat, Niall Blair.

Bien que localisée dans le Sud-Est de l'île-continent, cette catastrophe a un retentissement national.

"C'est un désastre écologique", a déclaré lundi le Premier ministre australien Scott Morrison. "C'est un spectacle bouleversant."

- "Une honte" -

Le gouvernement de M. Morrison a attribué l'hécatombe à la sécheresse, tout en défendant certaines politiques qui, selon les riverains, ont généré la pollution et la baisse des niveaux des cours d'eau.

"Il y a une sécheresse et c'est une des conséquences de la sécheresse", a déclaré M. Morrison.

Voilà cependant des années que des chercheurs mettent en garde contre l'extraction sauvage et non contrôlée d'importantes quantités d'eau des fleuves, pour l'irrigation ou à d'autres fins.

"La mort des poissons et des cours d'eau n'est pas le fait de la sécheresse. C'est dû au fait que nous puisions beaucoup trop d'eau de nos fleuves", affirme John Williams, spécialiste de la question de l'eau à l'Université nationale australienne.

Le chef de file de l'opposition travailliste, Bill Shorten, a appelé le gouvernement à créer un "groupe de travail d'urgence" sur cette catastrophe écologique.

"On ne peut fermer les yeux sur la mort d'un million de poissons", a-t-il dit.

Le Premier ministre a affirmé de son côté que la gestion du Bassin Murray-Darling, qui est le plus vaste bassin hydrographique du pays, avait été bipartite, et que son gouvernement n'avait fait que suivre les politiques menées auparavant par les travaillistes.

"Je m'inquiète aujourd'hui de ce que certains politisent cette question", a-t-il dit.

Mais au vu l'ampleur de la catastrophe en cours, des universitaires demandent désormais des comptes aux hommes politiques.

"Des milliards ont été dépensés dans la rénovation des infrastructures d'irrigation", a rappelé Quentin Grafton, de l'Université nationale australienne. "Mais la population n'en a tiré aucun bénéfice."

"C'est une honte et il est temps que les responsables rendent des comptes sur la catastrophe qui se déroule."

Publié le 14/01/2019 06:25
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?