Strasbourg, 13 jan 2019 (AFP) - Un adolescent, âgé de 15 ans, a été blessé au visage samedi en marge d'un rassemblement de "gilets jaunes", émaillé d'incidents à Strasbourg, a-t-on appris dimanche auprès de la police.

Le garçon a été pris en charge samedi vers 16H30, puis conduit à l'hôpital où il a subi une intervention chirurgicale, a précisé la police, qui n'était pas en mesure dimanche de déterminer la nature et les circonstances de la blessure.

Sur des photos et une vidéo postées sur Twitter, on voit un adolescent, la joue ensanglantée sur les quais entourant la Grande-Ile.

Selon un commentaire accompagnant la vidéo, il "a reçu un tir de flashball (lanceur de balles de défense, LBD) en plein visage". Un des auteurs des photos, affirmant avoir été témoin de la scène, avance qu'il a été blessé alors qu'il était "venu faire du shopping".

Selon une source proche des secours, "la blessure serait due à un tir de (LBD). C'est assez grave, c'est toute la mâchoire qui est atteinte", a-t-elle dit.

"C'était un passant et pas un manifestant", a ajouté cette même source.

Le garçon sera examiné par "un médecin légiste pour déterminer la blessure", a ajouté la police.

Les faits ont été signalés au parquet de Strasbourg par une commissaire de permanence, a-t-on précisé.

"Soit la responsabilité (des policiers) est engagée et le parquet peut saisir l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour déterminer les circonstances des faits, soit la nature de la blessure n'est pas en lien avec (un tir de LBD) et une enquête sera ouverte pour en déterminer la cause, soit c'est accidentel", a développé la police.

Contacté, le directeur de garde des Hôpitaux universitaires de Strasbourg n'a pas confirmé la prise en charge d'un adolescent pour ce type de blessure.

Selon la police, le garçon était toujours hospitalisé dimanche aux urgences pédiatriques, où sa mère s'est rendue samedi.

"Elle attend de pouvoir s'entretenir avec son enfant et avec les copains qui ont été témoins de la scène avant de déposer plainte", a dit la police.

La préfecture du Bas-Rhin a confirmé à l'AFP qu'aucune plainte n'avait été déposée dimanche.

Un rassemblement de 1.500 "gilets jaunes" samedi à Strasbourg a été émaillé d'incidents: les forces de l'ordre sont intervenues à plusieurs reprises, notamment sur les quais, pour disperser des groupes de manifestants voulant accéder au centre-ville ou à la gare.

Publié le 13/01/2019 03:43
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

06.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

07.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Une vegan attaque en justice ses voisins amateurs de viande, 2000 personnes veulent organiser un barbecue chez elle

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique