Brasilia, 13 jan 2019 (AFP) - Le président du Brésil Jair Bolsonaro a félicité dimanche les autorités responsables de l'arrestation en Bolivie de l'ex-militant d'extrême gauche Cesare Battisti, qui était en cavale depuis un mois, depuis que Brasilia s'était engagé à l'extrader vers l'Italie.

"Félicitations aux responsables de la capture du terroriste Cesare Battisti", a déclaré le président d'extrême droite sur Twitter, quelques heures après l'annonce de l'arrestation de l'Italien samedi, à Santa Cruz de la Sierra, et sans faire mention des autorités boliviennes.

Condamné par contumace à la réclusion à perpétuité pour quatre homicides et complicité de meurtres dans les années 70 en Italie, Cesare Battisti, 64 ans, était exilé au Brésil depuis 2004, après avoir passé près de 15 ans en France. Il a toujours clamé son innocence.

En 2010, l'Italien avait bénéficié d'une décision du président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, du Parti des Travailleurs (PT), qui avait bloqué son extradition vers l'Italie pourtant autorisée par la Cour suprême.

"Enfin, justice sera faite (envers) l'assassin italien, qui partage les idées d'un des gouvernements les plus corrompus qui aient existé au monde", a ajouté le président Bolsonaro, qui a surfé sur un fort rejet du PT pour remporter la présidentielle haut la main le 28 octobre.

Le 13 décembre, un juge de la Cour suprême du Brésil avait ordonné l'arrestation de Cesare Battisti "en vue d'une extradition".

L'acte d'extradition avait été signé le lendemain par le président conservateur Michel Temer, auquel Jair Bolsonaro a succédé le 1er janvier.

Mais les autorités brésiliennes l'ont recherché en vain pendant un mois, jusqu'à l'annonce de sa capture en Bolivie. On ignorait à ce stade si Battisti repasserait par la case Brésil avant de regagner l'Italie.

"Au vu de l'arrestation de Cesare Battisti par Interpol (...), les ministères de la Justice et des Affaires étrangères sont en train de prendre toutes les mesures nécessaires, en coopération avec les gouvernements de la Bolivie et de l'Italie, pour le remettre aux autorités italiennes", ont indiqué dimanche les deux ministères brésiliens concernés dans un communiqué.

Le fils du nouveau président brésilien, le député Eduardo Bolsonaro, a commenté l'arrestation sur Twitter en italien avec une photo de Battisti: "Le Brésil n'est plus une terre de bandits. Matteo Salvini (ministre de l'Intérieur italien, ndlr), le +petit cadeau+ va arriver".

"Ciao Battisti, la gauche pleure", a-t-il affirmé dans un autre tweet.

Publié le 13/01/2019 01:20
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
La France, cauchemar du terroriste de Christchurch : comment nous avons laissé la question du Grand remplacement se transformer en tragique métastase politique
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Grand Débat : l’étrange victoire d’Emmanuel Macron