Brasilia, 13 jan 2019 (AFP) - Le président du Brésil Jair Bolsonaro a félicité dimanche les autorités responsables de l'arrestation en Bolivie de l'ex-militant d'extrême gauche Cesare Battisti, qui était en cavale depuis un mois, depuis que Brasilia s'était engagé à l'extrader vers l'Italie.

"Félicitations aux responsables de la capture du terroriste Cesare Battisti", a déclaré le président d'extrême droite sur Twitter, quelques heures après l'annonce de l'arrestation de l'Italien samedi, à Santa Cruz de la Sierra, et sans faire mention des autorités boliviennes.

Condamné par contumace à la réclusion à perpétuité pour quatre homicides et complicité de meurtres dans les années 70 en Italie, Cesare Battisti, 64 ans, était exilé au Brésil depuis 2004, après avoir passé près de 15 ans en France. Il a toujours clamé son innocence.

En 2010, l'Italien avait bénéficié d'une décision du président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, du Parti des Travailleurs (PT), qui avait bloqué son extradition vers l'Italie pourtant autorisée par la Cour suprême.

"Enfin, justice sera faite (envers) l'assassin italien, qui partage les idées d'un des gouvernements les plus corrompus qui aient existé au monde", a ajouté le président Bolsonaro, qui a surfé sur un fort rejet du PT pour remporter la présidentielle haut la main le 28 octobre.

Le 13 décembre, un juge de la Cour suprême du Brésil avait ordonné l'arrestation de Cesare Battisti "en vue d'une extradition".

L'acte d'extradition avait été signé le lendemain par le président conservateur Michel Temer, auquel Jair Bolsonaro a succédé le 1er janvier.

Mais les autorités brésiliennes l'ont recherché en vain pendant un mois, jusqu'à l'annonce de sa capture en Bolivie. On ignorait à ce stade si Battisti repasserait par la case Brésil avant de regagner l'Italie.

"Au vu de l'arrestation de Cesare Battisti par Interpol (...), les ministères de la Justice et des Affaires étrangères sont en train de prendre toutes les mesures nécessaires, en coopération avec les gouvernements de la Bolivie et de l'Italie, pour le remettre aux autorités italiennes", ont indiqué dimanche les deux ministères brésiliens concernés dans un communiqué.

Le fils du nouveau président brésilien, le député Eduardo Bolsonaro, a commenté l'arrestation sur Twitter en italien avec une photo de Battisti: "Le Brésil n'est plus une terre de bandits. Matteo Salvini (ministre de l'Intérieur italien, ndlr), le +petit cadeau+ va arriver".

"Ciao Battisti, la gauche pleure", a-t-il affirmé dans un autre tweet.

Publié le 13/01/2019 01:20
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?