Jérusalem, 12 jan 2019 (AFP) - L'armée israélienne a annoncé avoir frappé deux sites du Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza, en réponse à un tir de roquette de l'enclave palestinienne vers Israël samedi soir, au lendemain de nouveaux heurts le long de la barrière frontalière.

"Plus tôt dans la soirée, une roquette a été lancée de Gaza vers le territoire israélien. En réponse, des chasseurs des forces armées ont visé deux des structures souterraines du Hamas dans la bande de Gaza", a indiqué l'armée israélienne dans un tweet.

Selon des sources sécuritaires à Gaza, les frappes israéliennes n'ont pas fait de blessé.

Vendredi, une Palestinienne a été tuée par des tirs israéliens lors de manifestations et de heurts le long de la frontière entre le territoire palestinien et Israël.

Amal al-Taramsi, 43 ans, est la troisième femme tuée depuis le début, en mars 2018, de protestations rassemblant toutes les semaines des milliers de Palestiniens le long de la barrière frontalière lourdement gardée par l'armée israélienne.

Au moins 25 Palestiniens ont été blessés par des tirs vendredi, selon le ministère de la Santé gazaoui.

L'armée israélienne a fait état de 13.000 Palestiniens prenant part à des rassemblements et des violences en différents points de la frontière.

Les Palestiniens ont lancé des pierres et des engins explosifs sur les soldats de l'autre côté de la barrière, a dit l'armée. Un appareil israélien a frappé deux positions militaires du Hamas, le mouvement islamiste qui gouverne l'enclave palestinienne, a-t-elle ajouté.

Depuis mars 2018, au moins 241 Gazaouis ont été tués par des tirs israéliens, la grande majorité le long de la frontière, d'autres dans des frappes de chars ou de l'aviation israélienne. Deux soldats israéliens ont été tués.

Outre la fin du blocus israélien imposé à l'enclave depuis plus de 10 ans, les manifestants réclament le retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création de l'Etat d'Israël en 1948.

L'intensité de la mobilisation avait globalement décliné depuis un cessez-le-feu en novembre entre Israël et le Hamas, qui se sont livrés trois guerres depuis 2008.

Pour apaiser la situation, Israël avait autorisé le Qatar à faire entrer 90 millions de dollars en six tranches mensuelles dans la bande de Gaza appauvrie, largement destinés à payer des employés du Hamas.

Mais une nouvelle livraison de fonds prévue cette semaine n'a pas eu lieu, sans explication officielle.

Lundi, l'armée israélienne avait fait état d'un tir de roquette de la bande de Gaza vers Israël suivi en réaction par des raids aériens contre des positions du Hamas.

Publié le 13/01/2019 12:00
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
04.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
05.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
06.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs