Nantes, 12 jan 2019 (AFP) - Environ 2.600 manifestants "gilets jaunes", selon la police, ont manifesté samedi après-midi à Nantes et 15 personnes ont été interpellés, notamment pour port d'arme, dégradations et jets de projectiles.

Dans la soirée, la police nantaise comptait 15 interpellations. Quatorze d'entre elles ont été placées en garde à vue.

Parmi les personnes interpellées, deux l'ont été avant la manifestation pour "port d'arme", une pour dégradation, et quatre pour jets de projectiles. La police n'était pas en mesure de préciser dans l'immédiat, les motifs des autres interpellations.

Un policier a été blessé à l'épaule par un jet de pavé, a indiqué la police.

Plusieurs commerces, notamment les locaux d'une assurance et d'une agence immobilière, ont été visés par des individus qui ont tapé sur les vitrines avec des marteaux.

Des banques, une agence de voyage, ont également subi des dégradations commises par des poubelles en feu placées par des manifestants à l'extérieur et deux voitures de luxe ont été incendiés.

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et d'une lance à eau quand des manifestants ont tenté de monter, avec une échelle, sur un mur protégeant la préfecture.

Plusieurs "black blocs" étaient présents dans le cortège parti à 13H30 de la Place de Bretagne, a constaté un photographe de l'AFP. Des commerces ont été vandalisées, notamment une banque, une agence d'assurance et une chaîne de restauration rapide.

Vers 19H30, les forces de l'ordre étaient toujours présentes pour disperser la manifestation.

Quelque 2.000 personnes avaient défilé le 5 janvier à Nantes et la manifestation avait aussitôt dégénéré.

Publié le 12/01/2019 07:49
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens