Bordeaux, 12 jan 2019 (AFP) - Quelque 6.000 "gilets jaunes" ont manifesté samedi à Bordeaux, selon la préfecture, et des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté en fin d'après-midi.

La mobilisation, supérieure à celle de samedi dernier -- 4.600 personnes selon la préfecture -- a consacré à nouveau la capitale de Nouvelle-Aquitaine comme l'un des bastions du mouvement en France. Les "gilets jaunes" ont pour leur part revendiqué sur leur chaîne "média" "plus de 10.000 personnes".

Comme chaque samedi, des heurts ont éclaté à la tombée de la nuit en centre-ville, place Pey-Berland près de la mairie, où étaient restées massées quelques centaines de personnes.

Manifestants et forces de l'ordre ont échangé jets de bouteilles et quelques pavés d'un côté, gaz lacrymogènes et jets de lanceurs d'eau de l'autre, avant que la police ne fasse évacuer la place.

Les pompiers sont intervenus pour éteindre des palettes que les manifestants avaient enflammés devant la cathédrale.

Trois blessés ont été évacués, selon les journalistes de l'AFP.

Un peu plus tôt, les manifestants s'étaient réunis place de la Comédie, au bout de la longue artère commerçante de la rue Sainte-Catherine, où quelques tensions ont éclaté.

Un homme a été blessé au visage, selon l'AFP. Une jeune fille blessée par un jet de tesson de bouteille a également été prise en charge par les pompiers, selon la préfecture.

Plusieurs centaines de gendarmes et policiers avaient été mobilisés alors que la ville était survolée, comme chaque samedi, par un hélicoptère de la gendarmerie.

Le cortège s'était rassemblé en début d'après-midi derrière une grande banderole proclamant "Unis, le changement est possible".

Les manifestants, qui chantaient périodiquement la Marseillaise, marchaient en criant "Macron Démission", "On n'est pas des casseurs" et brandissaient des panneaux "Macron destitution, parce que c'est notre rejet" ou "Stop aux violences".

Comme chaque samedi, la manifestation n'avait pas été déclarée, selon la préfecture.

Une dizaine de personnes avaient été interpellées en début de manifestation.

Agglomération française qui a connu ces dernières années une forte explosion démographique, Bordeaux a vu ses prix immobiliers s'envoler, repoussant les classes moyennes dans les banlieues, souvent encore mal desservies, générant un fort mécontentement populaire qui contribue à alimenter la colère des "gilets jaunes".

Publié le 12/01/2019 07:42
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?