Caen, 12 jan 2019 (AFP) - La mobilisation des "gilets jaunes" était en nette hausse samedi à Caen, où plusieurs milliers d'entre eux ont défilé dans le centre-ville dans une ambiance globalement festive, malgré quelques échauffourées en fin de journée, a constaté l'AFP.

Selon la préfecture, ils étaient 3.000 samedi, contre un millier le 5 janvier, et les "gilets jaunes" avancent, eux, le chiffre de 4.000 manifestants, contre 3.000 samedi dernier.

"Macron impose! La France explose", affichait la banderole de tête de cette manifestation "non déclarée et donc illégale" selon la préfecture.

"Les gilets jaunes ne sont ni d'extrême droite, ni d'extrême gauche, juste d'extrême nécessité", "0 députés LREM aux Européennes, non au 80 km/h", "Le casseur est à l'Élysée", "Abolition des privilèges pour les riches", pouvait-on lire sur des pancartes. "Ni haineuse, ni homophobe, ni raciste", "Retraitée et agitatrice", "french not dead", "notre horizon: la galère", avaient encore écrit des manifestants.

Du slameur normand "de gauche" Yohan Leforestier qui a animé une partie de la manifestation, à Patrick Bunel, ancien membre des services d'ordre du Front National, les manifestants affichent des profils très divers.

"On soutient nos mamans. La mienne est toute seule à m'élever. Parfois y a plus rien dans le frigo. On est là pour la galère", explique à l'AFP Mélissa 14 ans aux côté de Olivia, 14 ans. Les deux élèves de 3e professionnelle, qui brandissent une pancarte "Grand débat bla bla bla".

Claire, 49 ans, "de la classe moyenne", crie au "ras-le-bol fiscal". Cette femme qui travaille dans "le développement économique", "n'aime pas quand on hue les CRS mais je pense que le gouvernement cherche à ce que ça se finisse par des manifestations d'émeutiers".

Benji, 40 ans manifeste sur son vélo. "Ce gouvernement déconnecté fait n'importe quoi, au niveau de l'éducation, de l'hôpital, des impôts", estime cet enseignant.

En fin de journée, des échauffourées ont éclaté près de la gare entre des forces de l'ordre et quelques centaines de "gilets jaunes", selon un photographe de l'AFP. "Des manifestants se sont emparés des ballasts des voies ferroviaires pour les lancer contre les forces de l'ordre", a indiqué la préfecture, mais, selon un gilet jaune, sans faire de blessé grave.

Dans le centre, la plupart des banques avaient protégé leurs vitrines, parfois leurs distributeurs. La mairie de Caen a annoncé mardi avoir porté plainte pour des dégradations "considérables" dans le centre, en marge de la manifestation du 5 janvier.

Publié le 12/01/2019 07:26
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?