En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

03.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

04.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

05.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

06.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 36 sec
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 1 heure 8 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 15 heures 30 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 16 heures 33 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 18 heures 23 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 20 heures 39 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 21 heures 58 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 22 heures 38 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 27 min 53 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 15 heures 18 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 16 heures 5 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 17 heures 32 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 20 heures 3 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 22 heures 17 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 23 heures 3 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 23 heures 44 min
Abuja, 10 jan 2019 (AFP) - L'armée nigériane a fait son retour dans une ville stratégique sur les bords du lac Tchad après des attaques de Boko Haram ayant forcé des dizaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers, selon des sources civils et militaires jeudi.

Des combattants de la faction de Boko Haram soutenue par le groupe Etat islamique, l'ISWAP, avaient pris temporairement fin décembre le contrôle d'une base navale et d'une base de la force armée régionale (Nigeria, Niger, Cameroun, Tchad) déployée contre le groupe jihadiste à Baga, un port de pêche important.

Selon l'ONU, plus de 30.000 personnes se sont réfugiées dans la ville-garnison de Monguno et à Maiduguri, la capitale du Borno, alors que l'armée préparait une contre-offensive.

"Nos soldats sont entrés hier soir (mercredi) dans Baga. Ils ont le contrôle total de la ville que les terroristes avaient quittée", a affirmé à l'AFP un officier militaire sous couvert d'anonymat.

"Ils sont entrés dans la ville vers 19H00 locales (18h00 GMT) après avoir pris le contrôle de Kuros-Kauwa, située à 15 km", a-t-il expliqué.

Ces informations ont été confirmées par un habitant s'exprimant lui aussi sous couvert d'anonymat.

"J'ai quitté Baga vers 17h30 et j'ai croisé un très grand convoi militaire se dirigeant vers la ville depuis Kuros-Kauwa", a-t-il dit.

"Ils sont entrés dans Baga sans problème. Les combattants de Boko Haram ne restaient pas la nuit à Baga, sachant que l'armée se préparait à lancer une attaque massive".

Selon lui, plusieurs bâtiments, dont les maisons de politiciens locaux et chefs communautaires avaient été incendiés lors de l'assaut jihadiste à Baga et dans une localité voisine, Doron Baga. Un hôpital, une clinique et des écoles ont été entièrement rasées.

L'armée n'avait pas commenté dans l'immédiat jeudi le retour de ses troupes.

Baga et Doron Baga ont été attaquées à plusieurs reprises depuis le début de l'insurrection en 2009. Au total, plus de 27.000 personnes ont été tuées et 1,8 million d'autres ont fui leurs foyers.

Des centaines de personnes, sinon des milliers, avaient perdu la vie lorsque les insurgés avaient envahi ces localités en 2015, lors d'une attaque considérée comme l'une des plus sanglantes depuis le début du conflit.

La situation sécuritaire s'était améliorée grâce aux opérations de contre-insurrection de la force régionale, mais les jihadistes ont ces derniers mois intensifié les attaques contre des cibles militaires face à une armée qui semble dépassée.

Des dizaines d'attaques ont été revendiquées par - ou attribuées à - l'ISWAP contre des bases ou des positions militaires dans la région.

Mercredi, des hommes ont attaqué des positions militaires près des villages de Bulabulin et de Delwa, dans la région de Konduga (Etat du Borno), avant d'être repoussés, selon des sources sécuritaires.

L'armée nigériane a par ailleurs affirmé jeudi que les jihadistes forcent les civils à quitter leurs foyers.

Le porte-parole de l'armée Onyema Nwachukwu a dit avoir des "informations crédibles" selon lesquelles les jihadistes ont "infiltré des villages" aux alentours de la capitale régionale, Maiduguri, sommant les habitants de partir.

Un membre des milices civiles, qui combattent Boko Haram aux côtés de l'armée, avait expliqué plus tôt cette semaine que les combattants avaient prévenu les civils d'une attaque majeure sur le village de Jakana, ainsi qu'à Mainok, sur la route entre Maiduguri et Damaturu (Etat de Yobe).

Publié le 10/01/2019 04:11