Lyon, 20 déc 2018 (AFP) - Le commissaire François Thierry a été entendu jeudi par un juge lyonnais qui l'a placé sous le statut de témoin assisté dans un volet de l'affaire touchant à ses méthodes à la tête de l'office anti-drogue, selon des sources concordantes.

L'ex-patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), déjà mis en examen dans un autre volet, sera convoqué "ultérieurement" par le juge pour "s'expliquer" sur des faits touchant à ses relations avec Sofiane Hambli, un gros trafiquant de cannabis qu'il utilisait comme informateur, a indiqué sur Twitter son avocat, Me Francis Szpiner.

Durant plusieurs heures d'interrogatoire, François Thierry "a répondu sur les faits de cession d'un kilo de cocaïne d'une part et d'une importation à Roissy de 50 kilos de cocaïne. Au vu de ses explications, il a été placé sous le statut de témoin assisté", a ajouté Me Szpiner.

Le commissaire de 50 ans, qui a dirigé l'Ocrtis de 2010 à 2016, comparaissait devant le juge après avoir été placé en garde à vue en octobre par l'Inspection générale de la police nationale à Paris. L'information judiciaire vise des faits présumés d'infraction à la législation sur les stupéfiants, d'association de malfaiteurs et de faux en écriture.

A l'origine de ce volet, une plainte déposée par un autre informateur de l'Octris, Hubert Avoine, évoquait cette vente d'un kilo de cocaïne. Décédé récemment, l'ancien infiltré dénonçait aussi une livraison de 19 tonnes de cannabis en Espagne, à laquelle François Thierry lui aurait demandé de prendre part, aux côtés de policiers, au printemps 2012.

Un curieux épisode, survenu à pareille époque dans un hôtel proche des locaux de l'Ocrtis à Nanterre, concentre l'attention des enquêteurs.

Sofiane Hambli, le trafiquant-informateur, y fut conduit par les policiers après avoir été extrait de la prison de Nancy où il était détenu. Une fausse garde à vue destinée à organiser la livraison de cannabis en Espagne, destinée à démanteler des filières dans le cadre d'opérations surveillées par la police, selon le commissaire. Mais qui servit surtout à alimenter les trafics de Sofiane Hambli, selon la plainte d'Hubert Avoine.

François Thierry affirme que les magistrats, notamment ceux du parquet de Paris, étaient au courant de ses méthodes. L'épisode de Nanterre, dont il a lui-même révélé l'existence, aurait ainsi été "couvert" par deux magistrates, chargées de lui donner un cadre juridique fictif. Celles-ci, dont le rôle reste à éclaircir par la justice, ont été entendues par l'IGPN en octobre.

Lundi, à Lyon, un policier ayant participé à la livraison en Espagne en 2012 a quant à lui été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs, selon une source proche du dossier.

Le scandale des méthodes de l'Ocrtis a éclaté en octobre 2015 avec la saisie de 7 tonnes de cannabis devant le domicile de Sofiane Hambli, boulevard Exelmans à Paris. Dans ce volet de l'affaire, instruit à Bordeaux, François Thierry est mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants. Il a aussi le statut de témoin assisté dans un 3e volet instruit à Paris.

Publié le 20/12/2018 09:01
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
02.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
03.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
04.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Eglises profanées en France : mais pourquoi le pape se tait-il ?
07.
La classification des comportements qui vous permettra de mieux comprendre votre entourage
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Pour Marlène Schiappa, il y a "une convergence idéologique" entre "la Manif pour tous et les terroristes islamistes"