Lyon, 20 déc 2018 (AFP) - Le commissaire François Thierry a été entendu jeudi par un juge lyonnais qui l'a placé sous le statut de témoin assisté dans un volet de l'affaire touchant à ses méthodes à la tête de l'office anti-drogue, selon des sources concordantes.

L'ex-patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), déjà mis en examen dans un autre volet, sera convoqué "ultérieurement" par le juge pour "s'expliquer" sur des faits touchant à ses relations avec Sofiane Hambli, un gros trafiquant de cannabis qu'il utilisait comme informateur, a indiqué sur Twitter son avocat, Me Francis Szpiner.

Durant plusieurs heures d'interrogatoire, François Thierry "a répondu sur les faits de cession d'un kilo de cocaïne d'une part et d'une importation à Roissy de 50 kilos de cocaïne. Au vu de ses explications, il a été placé sous le statut de témoin assisté", a ajouté Me Szpiner.

Le commissaire de 50 ans, qui a dirigé l'Ocrtis de 2010 à 2016, comparaissait devant le juge après avoir été placé en garde à vue en octobre par l'Inspection générale de la police nationale à Paris. L'information judiciaire vise des faits présumés d'infraction à la législation sur les stupéfiants, d'association de malfaiteurs et de faux en écriture.

A l'origine de ce volet, une plainte déposée par un autre informateur de l'Octris, Hubert Avoine, évoquait cette vente d'un kilo de cocaïne. Décédé récemment, l'ancien infiltré dénonçait aussi une livraison de 19 tonnes de cannabis en Espagne, à laquelle François Thierry lui aurait demandé de prendre part, aux côtés de policiers, au printemps 2012.

Un curieux épisode, survenu à pareille époque dans un hôtel proche des locaux de l'Ocrtis à Nanterre, concentre l'attention des enquêteurs.

Sofiane Hambli, le trafiquant-informateur, y fut conduit par les policiers après avoir été extrait de la prison de Nancy où il était détenu. Une fausse garde à vue destinée à organiser la livraison de cannabis en Espagne, destinée à démanteler des filières dans le cadre d'opérations surveillées par la police, selon le commissaire. Mais qui servit surtout à alimenter les trafics de Sofiane Hambli, selon la plainte d'Hubert Avoine.

François Thierry affirme que les magistrats, notamment ceux du parquet de Paris, étaient au courant de ses méthodes. L'épisode de Nanterre, dont il a lui-même révélé l'existence, aurait ainsi été "couvert" par deux magistrates, chargées de lui donner un cadre juridique fictif. Celles-ci, dont le rôle reste à éclaircir par la justice, ont été entendues par l'IGPN en octobre.

Lundi, à Lyon, un policier ayant participé à la livraison en Espagne en 2012 a quant à lui été mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs, selon une source proche du dossier.

Le scandale des méthodes de l'Ocrtis a éclaté en octobre 2015 avec la saisie de 7 tonnes de cannabis devant le domicile de Sofiane Hambli, boulevard Exelmans à Paris. Dans ce volet de l'affaire, instruit à Bordeaux, François Thierry est mis en examen pour complicité de trafic de stupéfiants. Il a aussi le statut de témoin assisté dans un 3e volet instruit à Paris.

Publié le 20/12/2018 09:01
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
05.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
06.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron