Paris, 18 déc 2018 (AFP) - La ministre des Transports Elisabeth Borne doit recevoir mardi soir des représentants des sociétés autoroutières, particulièrement affectées par le mouvement des "gilets jaunes" qui ont provoqué par endroits des dégâts importants et leur ont causé un manque-à-gagner avec des opérations "péage gratuit".

Peu avant la réunion, Vinci autoroutes a indiqué qu'il renonçait finalement à récupérer l'argent dû par les automobilistes passés gratuitement à travers ses péages lors des manifestations.

"L'objectif de la réunion de ce soir, c'est de faire le point avec eux sur les dégradations qu'ils ont subies et sur la façon dont on va assurer un retour à la normale à la veille des départs en vacances" de Noël, a indiqué Mme Borne à des journalistes.

"Nous sommes à quelques jours d'un week-end de grands départs où nos concitoyens ont le droit de circuler librement sur le réseau autoroutier. Il faut pour cela que le calme revienne au plus vite sur le terrain", a-t-elle ajouté au Sénat.

Le ministère de l'Intérieur sera aussi représenté à cette réunion, prévue à 19H00.

Les sociétés autoroutières, au premier rang desquelles Vinci, ont estimé à "plusieurs dizaines de millions d'euros" les dégradations qu'elles ont subies. Plusieurs barrières de péage ont notamment été pillées ou incendiées.

"Ces violences sont inacceptables. Aucune cause ne justifie de s'en prendre aux biens et aux personnes", a souligné Elisabeth Borne devant les sénateurs, disant sa "solidarité avec les agents des sociétés d'autoroutes qui ont été la cibles d'actions violentes et d'incendies".

"Nous sommes et nous continuerons à être d'une fermeté totale envers ceux qui commettent de tels actes", a-t-elle insisté.

Alors que le ministère de l'Ecologie François de Rugy avait estimé lundi que "sans doute (...) l'Etat (allait) devoir payer une grande partie de la facture", le ministère des Transports est plus circonspect.

La jurisprudence tendrait à montrer que la prévisibilité des débordements épargnerait les finances publiques, compte tenu des circonstances, y estime-t-on.

Elisabeth Borne a par ailleurs jugé devant les sénateurs "totalement inopportune et inappropriée" la velléité de Vinci Autoroutes de récupérer l'argent dû par les automobilistes passés gratuitement là où les "gilets jaunes" ont levé les barrières de péage, en croisant les images des caméras de vidéosurveillance et les données du fichier des cartes grises.

Mais Vinci a fait savoir qu'il y renonçait juste au moment où la ministre des Transports faisait remarquer que la démarche du groupe "ne serait pas fondée au plan juridique".

liu/tq/mja

VINCI

Publié le 18/12/2018 06:07
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et maintenant voici le PQ blasphématoire…
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
La déconsommation affecte tous les secteurs, sauf l’alimentaire et le made in France. Mais les Gilets jaunes n‘y sont pour rien
06.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
07.
Macronracourcix : la France prise au piège de son syndrome Astérix ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"