Marseille, 18 déc 2018 (AFP) - Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé mardi la fermeture d'une école "clandestine" considérée comme "salafiste", qui accueillait une vingtaine d'élèves dans les quartiers Nord de Marseille.

"C'est une école clandestine qui ne correspond pas aux règles que nous avons fixées depuis le mois de juillet dernier" durcissant le régime des écoles privées hors contrat pour éviter les dérives, a déclaré le ministre sur BFMTV. "Ce n'est pas la première et ce n'est pas la dernière", a-t-il ajouté, promettant d'autres fermetures dans les semaines à venir.

Ce "regroupement d'élèves", déclarés chacun "sous le régime de la scolarisation à domicile", n'avait pas été ouvert de façon "régulière", a indiqué le rectorat d'Aix-Marseille à l'AFP, précisant que "le procureur de la République (avait) été saisi".

Située dans le 14e arrondissement de Marseille, cette "école clandestine" accueillait une "petite vingtaine" d'élèves, selon le ministre. Les lieux, dans le quartier populaire du Canet, accueillaient 43 enfants au total, dont une partie avait plus de six ans, l'âge où la scolarisation est obligatoire, encadrés par quatre personnes, a précisé de son côté la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Les lieux avaient été contrôlés le 4 décembre par plusieurs services de l'Etat qui avaient relevé également des problèmes d'hygiène, avec notamment un frigo pas assez froid, a précisé un porte-parole.

"Désormais, lorsqu'une école peut poser un problème notamment du point de vue de l'ordre public ou du point de vue du respect des règles de base de l'Éducation nationale, (...) nous nous sommes mis en situation de pouvoir la fermer", a souligné le ministre.

Dans le cas présent, "il y a eu un mensonge" sur la situation des enfants : "tous les matins, ils étaient accompagnés dans ce lieu qui ne ressemble pas à une école, qui est un groupe de salles", a-t-il poursuivi. "Ces enfants seront re-scolarisés dans des écoles publiques, leurs familles seront reçues".

"Nous ne voulons pas que des enfants se fassent endoctriner de cette façon-là", a déclaré le ministre, jugeant qu'il s'agissait d'un "phénomène de société".

La loi durcissant le régime des écoles libres hors contrat était notamment destinée à lutter contre "l'embrigadement" d'élèves par l'islam radical et à trouver "un juste équilibre entre liberté d'enseignement et protection des enfants".

L'enseignement libre hors contrat comptait 74.000 élèves à la rentrée 2017 - sur un total de 12 millions en France. Ces effectifs sont en forte progression, tout comme le nombre d'établissements.

Publié le 18/12/2018 02:12
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Quasi disparition du déficit de la sécu : attention aux effets secondaires des mesures qui l’ont permise
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?