Luxembourg, 17 déc 2018 (AFP) - La justice européenne a confirmé lundi une décision prise mi-octobre sommant la Pologne de suspendre "immédiatement" sa réforme controversée de la Cour suprême, un texte sur lequel Varsovie a entretemps fait machine arrière.

La Commission européenne avait saisi fin septembre la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), estimant que cette réforme portait atteinte à l'indépendance du système judiciaire polonais.

Elle avait demandé en référé, c'est-à-dire en urgence, à la Cour de suspendre l'application de cette législation controversée qui avançait la date de retraite des juges de la Cour suprême, poussant au départ une vingtaine d'entre eux.

Quelques semaines plus tard, le 19 octobre, la CJUE avait demandé de manière provisoire à la Pologne de "suspendre immédiatement l'application" de cette loi, une décision qui a donc été confirmée lundi dans une ordonnance mettant fin à la procédure de référé.

Le jugement sur le fond sera quant à lui rendu à une date ultérieure en 2019.

Un mois après la première décision de la justice européenne, en novembre, le parlement polonais dominé par les conservateurs du parti au pouvoir Droit et Justice (PiS) a toutefois voté une loi modifiant cette législation controversée, allant dans le sens des demandes de l'UE.

Le texte a été finalement promulgué lundi soir, quelques heures après l'annonce de l'ordonnance de la CJUE, le président Andrzej Duda, grand partisan de la réforme de la justice conduite en Pologne, ayant attendu le dernier moment pour y donner son aval. En vertu de la loi polonaise, le chef de l'Etat avait jusqu'à lundi soir minuit pour le faire.

Le PiS, au pouvoir en Pologne depuis trois ans, défend sa réforme de la justice qui concerne pratiquement l'ensemble de l'institution judiciaire et pas seulement la Cour suprême, affirmant qu'elle est nécessaire pour lutter contre la corruption et des réseaux hérités de l'ère communiste.

Bruxelles estime que les changements introduits par le PiS portent atteinte à l'indépendance de la justice et font courir un danger au respect de l'Etat de droit en Pologne, ce qui pourrait conduire à une suspension des droits de vote de ce pays au sein de l'UE.

Publié le 17/12/2018 08:28
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial