Nations unies (Etats-Unis), 14 déc 2018 (AFP) - Le chef de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé vendredi "toutes les parties concernées à la retenue" après la décision du Kosovo de se doter d'une armée, tandis qu'une réunion d'urgence à huis clos du Conseil de sécurité était organisée à la demande de la Serbie.

Le président serbe Aleksandar Vucic avait plus tôt fustigé cette décision du Kosovo soutenue par les Etats-Unis et appelé à une réunion d'urgence des 15 membres du Conseil de sécurité.

A l'issue de la rencontre, des diplomates ont indiqué que la Russie, soutien de la Serbie, avait demandé qu'une session publique du Conseil de sécurité soit organisée en début de semaine prochaine. Le président serbe pourrait y assister, selon un diplomate qui a précisé que des pays européens étaient réticents à l'idée de tenir une session publique.

Dans un communiqué, Antonio Guterres a indiqué "avoir pris note avec préoccupation" de la décision du Kosovo visant à renforcer ses forces de sécurité.

"La résolution 1244 de 1999 est le seul cadre légal pour une présence internationale de sécurité" au Kosovo et la force de l'Otan KFOR a la charge d'assurer dans ce pays "un environnement sûr et sécurisé", rappelle-t-il.

"Par conséquent, toute restriction à la responsabilité de la KFOR de s'acquitter de ses responsabilités en matière de sécurité serait incompatible avec cette résolution", avertit Antonio Guterres.

Le secrétaire général "appelle toutes les parties concernées à la retenue et à s'abstenir d'actions qui pourraient augmenter les tensions et provoquer un nouveau recul dans le dialogue facilité par l'Union européenne en vue de la normalisation des relations entre Belgrade et Pristina".

Le soutien américain à la création d'une armée au Kosovo survient alors que les Etats-Unis ont demandé en octobre à Antonio Guterres de préparer une stratégie de fin de mission de l'ONU au Kosovo après près de vingt ans de présence.

Sous l'impulsion du conseiller national à la sécurité de Donald Trump, John Bolton, les Etats-Unis, premier contributeur financier à l'ONU, affichent de plus en plus leur volonté d'en finir avec des opérations de paix qui n'ont, selon eux, plus de raison d'être (Kosovo, Sahara occidental, Chypre...).

Publié le 15/12/2018 12:44
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial