Nations unies (Etats-Unis), 14 déc 2018 (AFP) - Le chef de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé vendredi "toutes les parties concernées à la retenue" après la décision du Kosovo de se doter d'une armée, tandis qu'une réunion d'urgence à huis clos du Conseil de sécurité était organisée à la demande de la Serbie.

Le président serbe Aleksandar Vucic avait plus tôt fustigé cette décision du Kosovo soutenue par les Etats-Unis et appelé à une réunion d'urgence des 15 membres du Conseil de sécurité.

A l'issue de la rencontre, des diplomates ont indiqué que la Russie, soutien de la Serbie, avait demandé qu'une session publique du Conseil de sécurité soit organisée en début de semaine prochaine. Le président serbe pourrait y assister, selon un diplomate qui a précisé que des pays européens étaient réticents à l'idée de tenir une session publique.

Dans un communiqué, Antonio Guterres a indiqué "avoir pris note avec préoccupation" de la décision du Kosovo visant à renforcer ses forces de sécurité.

"La résolution 1244 de 1999 est le seul cadre légal pour une présence internationale de sécurité" au Kosovo et la force de l'Otan KFOR a la charge d'assurer dans ce pays "un environnement sûr et sécurisé", rappelle-t-il.

"Par conséquent, toute restriction à la responsabilité de la KFOR de s'acquitter de ses responsabilités en matière de sécurité serait incompatible avec cette résolution", avertit Antonio Guterres.

Le secrétaire général "appelle toutes les parties concernées à la retenue et à s'abstenir d'actions qui pourraient augmenter les tensions et provoquer un nouveau recul dans le dialogue facilité par l'Union européenne en vue de la normalisation des relations entre Belgrade et Pristina".

Le soutien américain à la création d'une armée au Kosovo survient alors que les Etats-Unis ont demandé en octobre à Antonio Guterres de préparer une stratégie de fin de mission de l'ONU au Kosovo après près de vingt ans de présence.

Sous l'impulsion du conseiller national à la sécurité de Donald Trump, John Bolton, les Etats-Unis, premier contributeur financier à l'ONU, affichent de plus en plus leur volonté d'en finir avec des opérations de paix qui n'ont, selon eux, plus de raison d'être (Kosovo, Sahara occidental, Chypre...).

Publié le 15/12/2018 12:44
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens