Brasilia, 14 déc 2018 (AFP) - Le président du Brésil Michel Temer a signé vendredi l'acte d'extradition de l'ex-militant d'extrême gauche Cesare Battisti vers l'Italie, où il a été condamné à la prison à perpétuité pour quatre homicides, a indiqué une source présidentielle à l'AFP.

"Oui, le président a bien signé l'acte d'extradition de Cesare Battisti", a affirmé cette source, confirmant l'information circulant dans les médias locaux.

Reconverti en auteur de romans policiers, Battisti, 63 ans, qui vit au Brésil depuis 2004, est actuellement recherché par les autorités, au lendemain de la décision d'un juge de la Cour suprême d'ordonner son arrestation en vue d'une extradition.

Ce mandat de détention préventive a été émis jeudi soir par le juge Luiz Fux, pour éviter "une quelconque tentative de fuite" face à une éventuelle extradition.

Vendredi, la Police fédérale a débuté les recherches pour le localiser. Il résidait ces dernières années à Cananeia, petite ville côtière de l'Etat de Sao Paulo (sud-est).

Peu avant l'annonce de la signature de l'acte d'extradition, la défense de l'ex-militant a présenté un recours devant la Cour suprême pour demander "une révision de la décision" du juge, a indiqué à l'AFP son avocat Igor Sant'Anna Tamasauskas.

L'avocat a affirmé ne pas savoir où se trouvait son client, expliquant qu'il ne lui avait pas parlé depuis le mois dernier.

Cesare Battisti a été condamné en 1993 à la réclusion à perpétuité pour quatre meurtres et complicité de meurtres à la fin des années 1970 lorsqu'il appartenait du groupe Prolétaires armés pour le communisme (PAC). Il clame aujourd'hui son innocence.

Après s'être évadé de prison en 1981, il avait fui d'abord au Mexique, puis en France en 1990. Le président socialiste François Mitterrand (1981-1995) s'était en effet engagé à n'extrader aucun militant d'extrême gauche renonçant à la lutte armée.

Sous la présidence de son successeur de droite Jacques Chirac, l'Italien avait rejoint clandestinement le Brésil en 2004. Au terme d'un séjour en prison et d'un long processus judiciaire pour l'extrader, le président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2011) avait décidé en 2010 de ne pas livrer le fugitif à l'Italie.

Vendredi matin, le président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro a réitéré son intention d'extrader Cesare Battisti, affirmant sur Twitter que le gouvernement italien pouvait "compter" sur lui pour le renvoyer vers son pays d'origine.

Publié le 14/12/2018 09:43
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
07.
Brexit : à J-9, les 4 scénarios impossibles. A croire que le chaos annoncé profite à beaucoup de monde
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
De Christchurch à Utrecht : quel modèle intellectuel pour penser sereinement le grand bouleversement démographico-ethnique dans les démocraties occidentales ?