Bordeaux, 7 déc 2018 (AFP) - Plus d'une vingtaine de préfectures ont annoncé vendredi interdire temporairement la vente et le transport de carburant, d'engins pyrotechniques et de produits inflammables, à la veille d'une journée de mobilisation des "gilets jaunes" et de possibles violences.

Dans un communiqué, la préfecture de Gironde a annoncé vouloir "limiter l'achat et le transport de carburants et d'artifices de divertissement ainsi que des alcools non consommables et tous produits inflammables ou chimiques", mesures valables de vendredi à lundi matin, dans le but manifeste de prévenir la confection d'engins incendiaires.

La Haute-Vienne, la Vienne et la Charente-Maritime, des départements où des "gilets jaunes" sont présents sans discontinuer depuis le début du mouvement, ont pris des dispositions similaires, ainsi que la Creuse où l'arrêté préfectoral restera valable jusqu'au 2 janvier.

La préfecture de ce département rural cible "la vente, la détention et l'usage de pétards, de feux d'artifice et de fumigènes sur la voie publique" ainsi que "la vente, l'achat, la détention ou le transport de substances ou produits incendiaires permettant de commettre la destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui par l'effet d'une substance explosive, d'un incendie ou de tout autre moyen de nature à créer un danger pour les personnes".

Le Var a pris des dispositions à peu près semblables, valables jusqu'à lundi, concernant notamment "la vente au détail et le transport dans tout récipient transportable de produits combustibles et ou corrosifs, carburants et gaz inflammables".

Mesures du même type dans les Deux-Sèvres, la Seine-Maritime, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine, le Maine-et-Loire, le Loiret, la Loire-Atlantique. Dans ces trois derniers départements, l'arrêté vise également "la vente à emporter et le transport de boissons alcooliques" par des particuliers. L'Isère l'étend en outre à "la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique".

De même, la Vendée et le Nord ciblent la vente au détail et le transport de carburant, d'acide et autres produits inflammables ou chimiques dans tout récipient transportable ("jerricans, cubitainers, bidons, flacons ou récipients divers", détaille le préfet de Vendée). "La vente à la pompe de combustible domestique" est également interdite en Côte-d'Or, sauf nécessité dûment justifiée.

A Nantua, dans l'Ain, la gendarmerie a demandé aux magasins de retirer temporairement l'acide chlorhydrique des rayons après que des lycéens ont été repérés en train d'en acheter dans une supérette de la ville. Les gendarmes les soupçonnaient d'avoir voulu en utiliser lors d'une manifestation vendredi.

Plusieurs interpellations ont eu lieu à Lyon cette semaine pour des jets d'acide sur les forces de l'ordre durant les manifestations.

Le préfet du Calvados a de son côté demandé "que les mobiliers urbains et les éléments de chantier pouvant être utilisés comme arme par destination soient retirés des espaces publics".

Les mêmes types d'arrêtés ont été pris, pour des durées variables, en Haute-Garonne, dans les Hautes-Pyrénées, le Tarn et les Pyrénées-Orientales, où le port et le transport d'armes de chasse et de munitions sont également interdits ce week-end.

A Bordeaux, le préfet de Nouvelle-Aquitaine s'exprimant en tant que "préfet de la zone de défense et de sécurité du Sud-Ouest" a lancé un appel "au calme et à la raison".

"Evitez des attroupements qui, n'étant pas des manifestations déclarées, peuvent mettre en cause votre responsabilité personnelle", prévient Didier Lallement dans un communiqué.

Des violences avaient eu lieu samedi dernier à Bordeaux à l'issue d'un rassemblement de "gilets jaunes".

Publié le 07/12/2018 05:45
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès