Paris, 7 déc 2018 (AFP) - Jean-Luc Mélenchon a appelé vendredi les Insoumis à "protéger" les lycéens en créant "des services d'ordre bénévoles de citoyens" en "casque blanc" et à participer, de manière "non violente" aux manifestations des "gilets jaunes" samedi.

"Samedi évidemment il faut être dans l'action. Je vous recommande l'action non violente", dit le chef de file des Insoumis dans une vidéo postée sur Twitter, en soulignant que "la violence limite la capacité du mouvement, diminue le nombre de ceux qui s'y intègrent".

"Il faut faire réussir l'approfondissement et l'élargissement du mouvement", poursuit-il. "Donc Insoumis et Insoumises, participez à ces mouvements, en particulier pour les jeunes, les lycéens. Aidez-les, faites des services d'ordre bénévoles de citoyens pour les encadrer, parce que les consignes données aux forces de sécurité semblent outrepasser les tâches traditionnelles de gardien de la paix", lance-t-il.

Les députés LFI ont déposé une demande de commission d'enquête parlementaire sur la "violence contre des lycéens", selon un communiqué vendredi du groupe.

"Les interpellations qui ont eu lieu à Mantes-la-Jolie ont suscité l'indignation" en raison du "caractère a minima vexatoire et humiliant des méthodes utilisées par les forces de l'ordre", selon eux. "En outre, en moins d'une semaine, 3 lycéen·ne·s ont été gravement blessés au visage par des tirs de flashball, alors que la doctrine d'emploi proscrit les tirs à la tête".

La commission d'enquête "devra faire la lumière sur ces événements inacceptables", selon ces députés. Toutefois, leur demande a peu de chances d'aboutir, le groupe ayant déjà utilisé tout récemment son "droit de tirage" annuel, pour une commission d'enquête sur la "lutte contre les groupuscules d'extrême droite en France".

Munis de "casques blancs", d'"écharpes blanches", "vous (Insoumis) encadrez les manifestations des jeunes", mais "vous ne leur donnez pas d'ordre, vous les protégez (...) tout en respectant l'autonomie de leur mouvement", conseille M. Mélenchon dans sa vidéo.

Accusant "le pouvoir" d'"essayer de faire peur", Jean-Luc Mélenchon estime que ce discours au contraire "ne fait pas bouger l'opinion des gens toujours favorables" au mouvement, et "donne des idées à des tas qui se disent +plus on en fait, plus ça se voit, plus on est forts+".

"Le peuple n'est pas l'ennemi, il est le maître, il est le souverain, on ne doit pas se flatter de vouloir le mater", dit-il.

Le gouvernement met aussi "en danger" selon lui les forces de l'ordre "en donnant des consignes absurdes".

"Applaudir comme ils (le pouvoir) le font, comme des robots, les forces de l'ordre, c'est créer une mentalité de guerre civile", accuse-t-il. "Arrêtez de parler d'ordre républicain; vous mettez la République à toutes les sauces quand s'agit de lui faire endosser vos sales besognes", lance-t-il.

ggy-reb/jk/it

TWITTER

Publié le 07/12/2018 03:57
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
03.
Louis XX : l’étrange buzz autour d’un prétendant au trône de France vêtu d’un gilet jaune
04.
Comment reconnaître un sociopathe (et comment savoir si vous en êtes un) ?
05.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
06.
Si la présidentielle 2017 avait lieu de nouveau, Emmanuel Macron ferait un peu mieux au premier tour
07.
Acte V : Pourquoi les Gilets jaunes survivront certainement un bon moment à l’essoufflement de leurs samedis
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
03.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
04.
La Nasa annonce que les glaciers de l’Antarctique de l’Est que l’on pensait stables fondent eux aussi rapidement
05.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
06.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
07.
Méditation : ça ne peut pas faire de mal… eh bien si, et voilà comment
01.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
02.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
03.
Les 5 graphiques qui révèlent l'incroyable aveuglement des élites européennes sur les dysfonctionnements de la zone euro
04.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
05.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
06.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
01.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
02.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
03.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
04.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Le choc Gilets jaunes : comment les démocraties ont fini par s’affaiblir à force de vouloir se préserver des passions populaires