Paris, 7 déc 2018 (AFP) - La grève des routiers n'aura pas lieu: FO et la CGT ont annoncé vendredi la levée de leur appel, les deux syndicats ayant été rassurés par des engagements écrits du patronat et du gouvernement sur la rémunération des heures supplémentaires.

Après avoir consulté sa base, FO a été la première vendredi matin à annoncer la levée de son appel à une grève illimitée à partir de dimanche soir, en plein mouvement des "gilets jaunes".

Même décision en fin de matinée à la CGT, qui a également "consulté ses bases", a indiqué le syndicat. Compte tenu des "engagements pris par les organisations patronales et le gouvernement sur le respect des majorations de 25% et 50% des heures supplémentaires", la CGT considère que ces taux sont désormais "sécurisés", a expliqué à l'AFP Fabrice Michaud, secrétaire général de la CGT-Transports.

"Toutefois", a prévenu de son côté FO-Transports et Logistique, "si les employeurs ne respectent pas leurs paroles et leurs écrits, si le gouvernement dans sa loi (d'orientation des mobilités, LOM, ndlr) ne respecte pas ses engagements, un conflit dur pourrait débuter à tout moment d'ici à l'été 2019".

La CGT-Transports "a pris acte des engagements écrits" du patronat et du gouvernement sur les heures supplémentaires, mais "sera plus que vigilante" pendant l'examen au Parlement du projet de la loi d'orientation des mobilités, a-t-elle averti dans un communiqué.

Les deux syndicats avaient consulté leur base après avoir reçu jeudi des courriers des quatre organisations d'employeurs représentatives du secteur, la FNTR, TLF, OTRE et la CNM, dans la foulée d'une réunion organisée en urgence entre l'ensemble des syndicats représentatifs des chauffeurs routiers et la ministre des Transports Élisabeth Borne.

Dans ces lettres, la FNTR, TLF, OTRE et la CNM s'engagent à conserver les taux de majoration de 25% et 50% appliqués aux heures supplémentaires des chauffeurs routiers. "Tout accord d'entreprise qui dérogerait à ces taux serait illégal", ont écrit ces quatre organisations patronales, reprenant les termes de la ministre.

FO et la CGT avaient dénoncé lundi une décision du Conseil d'État qui avait annulé en novembre les dispositions d'un décret de 2016 fixant des majorations dérogatoires de 25% et 50% aux heures supplémentaires des routiers. Le Conseil d'État avait été saisi par la FNTR et TLF. Mardi, les deux syndicats de routiers avaient lancé ensemble leur appel à la grève.

L'article 42 du projet de loi d'orientation des mobilités, "qui vient d'être présenté en Conseil des ministres, prévoit de sécuriser le fait que l'accord de branche (sur les heures supplémentaires, NDLR) continuera de prévaloir (...). L'annulation de ce décret prenant effet dans neuf mois, cela laisse pleinement le temps au projet de loi d'être adopté", a expliqué le ministère.

Publié le 07/12/2018 12:52
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
03.
Louis XX : l’étrange buzz autour d’un prétendant au trône de France vêtu d’un gilet jaune
04.
Comment reconnaître un sociopathe (et comment savoir si vous en êtes un) ?
05.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
06.
Si la présidentielle 2017 avait lieu de nouveau, Emmanuel Macron ferait un peu mieux au premier tour
07.
Acte V : Pourquoi les Gilets jaunes survivront certainement un bon moment à l’essoufflement de leurs samedis
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
03.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
04.
La Nasa annonce que les glaciers de l’Antarctique de l’Est que l’on pensait stables fondent eux aussi rapidement
05.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
06.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
07.
Méditation : ça ne peut pas faire de mal… eh bien si, et voilà comment
01.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
02.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
03.
Les 5 graphiques qui révèlent l'incroyable aveuglement des élites européennes sur les dysfonctionnements de la zone euro
04.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
05.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
06.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
01.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
02.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
03.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
04.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Le choc Gilets jaunes : comment les démocraties ont fini par s’affaiblir à force de vouloir se préserver des passions populaires