En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 42 min 21 sec
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 3 heures 58 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 5 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 7 heures 16 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 7 heures 49 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 11 heures 23 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 12 heures 10 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 2 heures 11 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 4 heures 49 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 7 heures 27 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 8 heures 36 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 11 heures 37 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 11 heures 55 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 12 heures 19 min
Prague, 23 nov 2018 (AFP) - Le gouvernement tchèque du Premier ministre milliardaire Andrej Babis a survécu vendredi, sans surprise, à une motion de censure déposée par l'opposition à la suite d'accusations retentissantes portant sur son fils et une possible affaire de fraude.

Mis en examen depuis 2017 pour un détournement de fonds européens présumé, M. Babis a été accusé la semaine dernière par un site d'information d'avoir envoyé en 2017 son fils en Crimée, annexée par la Russie, pour l'écarter de l'enquête sur cette affaire.

L'opposition de droite n'a réuni que 92 voix sur les 200 sièges de la chambre basse, entrainant l'échec de cette tentative d'obtenir le départ du gouvernement minoritaire du mouvement populiste ANO de M. Babis (78 sièges) et des sociaux-démocrates CSSD (15), soutenu par les communistes KSCM (15).

Opposés à l'idée de faire chuter un gouvernement dont ils font partie mais en même temps vigilants face aux affaires qui concernent du Premier ministre, les élus du CSSD ont quitté la salle au moment du vote.

"Depuis un an et demi, nous devons nous occuper des affaires liées au Premier ministre", a constaté lors du débat de sept heures le chef du parti de droite ODS, Petr Fiala, l'un des initiateurs du vote de défiance.

Il a aussi dénoncé ce qui était selon lui un "conflit d'intérêts énorme digne d'un pays en voie de développement" de la part du chef de l'exécutif.

"Je n'ai pas l'intention de démissionner, à cause de cette pseudo-affaire mensongère. Je l'ai déjà dit à maintes reprises", a de son côté lancé M. Babis, deuxième fortune du pays, fondateur du géant agroalimentaire Agrofert qui comprend aussi deux grands quotidiens et la principale radio privée du pays.

L'affaire est partie d'une enquête journalistique explosive publiée lundi 12 novembre sur le site d'information www.seznamzpravy.cz, dont deux reporters ont rencontré le fils de M. Babis en Suisse, où il vit actuellement, et enregistré un entretien en caméra cachée.

Andrej Babis jr - souffrant de schizophrénie selon son père - y affirme avoir été conduit contre sa volonté en Crimée par des collaborateurs du Premier ministre.

Cette opération aurait eu pour but de le tenir à l'écart de l'enquête sur l'abus présumé par M. Babis de subventions européennes lors de la construction du complexe hôtelier de luxe "Nid de Cigogne" près de Prague en 2007-2008.

Andrej Babis jr, 35 ans, est mis en examen dans cette affaire, de même que son père.

Le Premier ministre qui bénéficie de l'appui ferme du président Milos Zeman, rejette toutes les allégations, qualifiant le séjour de son fils en Crimée d'"excursion".

Les détracteurs du Premier ministre lui reprochent aussi son appartenance au parti communiste et sa collaboration présumée - qu'il nie - avec la police secrète communiste StB, avant 1989.

Dans la soirée, environ 8.000 protestataires contre le gouvernement de M. Babis, selon une estimation de l'AFP, se sont rassemblés dans le centre de Prague à l'issue d'un défilé à travers la ville, baptisé "Marche pour un gouvernement crédible", par les organisateurs de l'ONG "Million de moments pour la démocratie".

"Démission!", "Krim za Krym!" (en tchèque: "prison pour Crimée!"), "Tchéquie n'est pas Russie!", "Babis dans la poubelle!", ont notamment scandé les manifestants, rassemblés sous les drapeaux tchèques et ceux de l'Union européenne.

Le mouvement populiste ANO de M. Babis continue toutefois à dominer les sondages d'intention de vote, bénéficiant du soutien d'environ 30% des Tchèques.

Publié le 23/11/2018 09:17
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"