Ryad, 17 nov 2018 (AFP) - Des Saoudiennes viennent de lancer un mouvement de protestation contre le port de l'abaya en postant sur les réseaux sociaux des photos où elles portent ce vêtement à l'envers.

L'Arabie saoudite est l'un des pays les plus conservateurs concernant les femmes, qui sont notamment tenues de porter en public ce vêtement habituellement noir et qui couvre presque totalement le corps.

Le puissant prince héritier Mohammed ben Salmane a déclaré en mars dernier que le port de l'abaya n'était pas obligatoire dans l'islam. Mais dans la pratique, rien n'a changé ur ce point en Arabie saoudite et aucune décision officielle à ce sujet n'a été publiée.

Utilisant le hashtag "abaya à l'envers", des dizaines de Saoudiennes ont publié des photos d'abayas retournées.

"Parce que les féministes saoudiennes ont une créativité sans limites, elles ont inventé une nouvelle forme de protestation", a tweeté cette semaine l'activiste Nora Abdulkarim.

"Elles postent des photos (d'elles-mêmes) portant leur abaya à l'envers comme une protestation contre la pression qui les oblige à la porter", a-t-elle expliqué.

Une autre femme a déclaré sur Twitter que la campagne en ligne, qui semble prendre de l'ampleur après avoir été lancée cette semaine, était un acte de "protestation civile".

Lors d'une interview accordée en mars à la chaîne de télévision américaine CBS, le prince héritier a déclaré: "les lois sont très claires, il est stipulé dans la charia: que les femmes doivent porter des vêtements décents et respectueux, comme les hommes".

Mais cela "ne désigne pas particulièrement une abaya noire", a ajouté le prince. "Il est entièrement laissé à la femme de décider quel type d'habillement décent et respectueux elle va porter".

Après l'intervention du prince Mohammed ben Salmane, un important dignitaire musulman, le cheikh Ahmed ben Kassim al-Ghamdi, a pesé dans le débat en s'inscrivant en faux contre l'idée très répandue selon laquelle le noir serait la seule couleur admissible selon l'islam pour les abayas.

Le prince Mohammed ben Salmane, actuellement en butte aux critiques dans l'affaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, a lancé auparavant un processus de libéralisation dans le royaume conservateur.

En juin, l'interdiction faite aux femmes de prendre le volant - en vigueur depuis plusieurs décennies - a été levée. Le royaume a également autorisé les femmes à pénétrer dans les stades, des enceintes jusqu'ici réservées aux hommes, et veut encourager la féminisation de la main-d'oeuvre, alors qu'il cherche à diversifier une économie fondée sur le pétrole.

Mais parallèlement à ces réformes, les arrestations de militantes se sont succédé ces derniers mois dans le royaume, qui intensifie sa répression sur les dissidents.

Le pays est également critiqué pour son système de tutelle masculine, qui permet aux hommes d'exercer une autorité arbitraire pour prendre des décisions au nom des femmes de leur famille.

bur-ac/plh/am

CBS CORPORATION

TWITTER

Publié le 17/11/2018 05:19
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
02.
Ces services publics hors catégorie que nous paient nos impôts… Mais au fait quelle catégorie ?
03.
Si Emmanuel Macron veut faire mieux que survivre, voilà les 3 types de problèmes auxquels il lui faudra s'attaquer
04.
Et si les nouveaux crédits accordés à l’armée étaient utilisés pour payer le mouvement Gilets Jaunes ?
05.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
06.
2019 est-elle bien partie pour être un nouveau 1929 ?
07.
La crise des Gilets jaunes pourrait bien offrir une opportunité de relance à l’économie et au modèle français
01.
Laura Smet se marie sous escorte policière; Laeticia Hallyday aurait caché des maisons; Demi Moore : après les jeunots, une femme; Vexée par sa défaite à DALS, Iris Mittenaere retombe dans les bras de Kev Adams; Ces stars qui revêtent leurs gilets jaunes
02.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
03.
Emmanuel Macron, chronique d'une mort (politique) annoncée
04.
La Nasa annonce que les glaciers de l’Antarctique de l’Est que l’on pensait stables fondent eux aussi rapidement
05.
Gilets jaunes : ce qui se cache derrière le silence assourdissant de Nicolas Sarkozy
06.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
07.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
La France s’est réveillée. L’Union Européenne tremble sur ses bases
03.
L’existence de l’euro, cause première des "gilets jaunes"
04.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
05.
Et après quoi ? 41% des Français affirment qu'ils pourraient voter pour une liste Gilets Jaunes aux européennes et 13% en sont certains
06.
François Bayrou est-il en train d'annoncer un virage politique majeur sans que personne ne s'en rende vraiment compte ?
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
Branko Milanovic : "Emmanuel Macron pensait pouvoir relancer la croissance française en utilisant des méthodes thatchériennes. Mais le monde a profondément changé depuis 1980"
03.
Jours de colère : qui du gouvernement ou des Gilets jaunes a marqué le plus de points ce samedi ?
04.
Ce double effet de blast sans lequel Emmanuel Macron ne pourra pas apaiser la France
05.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
06.
Le modèle démocratique français : violence partout, neurones nulle part