Port Moresby, 17 nov 2018 (AFP) - Les pratiques protectionnistes relèvent d'une approche à court terme qui est vouée à l'échec, a déclaré samedi le président chinois Xi Jinping avant le sommet Asie-Pacifique, qui se tient sur fond de tensions commerciales entre Pékin et Washington.

"Les tentatives d'ériger des barrières et de briser les relations économiques étroites sont contraires aux lois économiques et au sens de l'histoire. C'est une approche à court terme qui est vouée à l'échec", a affirmé le président chinois à Port Moresby lors d'un forum de dirigeants d'entreprises précédant le sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

"Nous devons dire +non+ au protectionnisme et à l'unilatéralisme", a exhorté M. Xi dans une critique de la politique de l'administration américaine.

Chine et Etats-Unis, tous deux membres de l'Apec, sont engagés dans une guerre commerciale qui pourrait, selon les experts, s'avérer catastrophique pour l'économie mondiale.

Pékin et Washington ont imposé ces derniers mois des droits de douane punitifs à leurs importations mutuelles, mais l'excédent bilatéral chinois n'a fait que continuer à battre des records.

"L'histoire enseigne que personne ne sort gagnant de la confrontation, qu'elle prenne la forme d'une guerre froide, d'une guerre chaude ou d'une guerre commerciale", a encore dit le président chinois, qui est la principale figure du sommet de l'Apec, sur lequel son homologue américain Donald Trump a choisi de faire l'impasse.

Le leader chinois a profité de cette intervention devant ce parterre de chefs d'entreprises pour défendre le titanesque programme d'investissements eurasiatiques dit des "Routes de la soie" promu par son pays.

"Il n'est pas destiné à servir un quelconque agenda géopolitique caché, il ne vise personne et il n'exclut personne (...) et ce n'est pas un piège comme l'ont présenté certains", a déclaré M. Xi.

Publié le 17/11/2018 03:34
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès