Contenus en rapport avec le mot-clé: Maastricht
Et soudain, Philippe Séguin s'exprima sur le traité de Maastricht
David Desgouilles publie "Leurs guerres perdues" (éditions du Rocher). Héros de cette fresque, trois militants nés au début des années 70. David Desgouilles raconte les meetings, les élections et les trahisons. Chirac, Sarkozy, Séguin, Pasqua, Chevènement ou Marine Le Pen, ils sont tous là. Ce roman choral et générationnel restitue les bouleversements et lignes de fractures idéologiques de ces trente dernières années. Extrait 1/2.
Publié le 01/05/2019 - 13h07
Maastricht : la désillusion de Philippe Séguin suite à la trahison de la droite la plus libérale et face au climat de "terrorisme intellectuel" dans les médias
De Louis XVIII à la victoire de François Fillon lors de la Primaire de 2016, à travers l’avènement du général de Gaulle en 1958 ou bien encore avec l’indépendance de l’Algérie en 1962, Jérôme Besnard revient sur deux cents ans de déchirements, de réconciliations et d’unions des conservateurs en France dans le cadre de son dernier ouvrage, "La droite imaginaire, de Chateaubriand à François Fillon" publié aux éditions du Cerf. Il revient notamment sur l'histoire, l'identité intellectuelle, artistique et culturelle partagées par cette famille politique. Extrait 1/2.
Publié le 11/11/2018 - 11h38
L’Etat social, 25 ans après Maastricht : une ambition en péril
Le 1er novembre 2018, marquait le 25ème anniversaire de l’entrée en vigueur du traité de Maastricht qui mit en chantier la monnaie unique. Quelques commentaires ont émergé d’ici de là, pour dresser le bilan inachevé de l’intégration économique et financière de l’Union, mais l’événement est passé largement inaperçu. La ferveur pour l’Union européenne s’est dissipée.
Publié le 07/11/2018 - 10h41
25 ans après son entrée en vigueur, le sombre bilan du traité de Maastricht
Petite histoire, probablement apocryphe et romancée. Michel Rocard (27 août 1992, Ouest-France) : « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie »...
Publié le 02/11/2018 - 07h30
Surprise : malgré nos déficits, le poids relatif de la dette française a baissé depuis l’an passé et voilà les conclusions à en tirer
Selon les chiffres publiés par l’INSEE, la dette publique française serait revenue sous le seuil des 100% du PIB, passant de 100% du PIB au T2 2017 à 99% du PIB au T2 2018, et ce, malgré des déficits publics.
Publié le 01/10/2018 - 09h48
Ces 4 énormes mensonges sur l’utilisation de l’argent public en France
A l'occasion des fêtes, Atlantico republie les articles marquants de l'année qui s'achève. Jean-Yves Archer et Philippe Crevel sont notamment revenus sur le montant de la dette française.
Publié le 29/12/2017 - 10h37
Quand Jean d’Ormesson avait la brillante intuition de la crise existentielle que connaît aujourd’hui le capitalisme financier
En apprenant le décès de Jean d’Ormesson, hier, je me suis souvenu d’un échange avec lui, voici 25 ans, si bref que je l’ai retenu et qu’il me semble synthétiser ce que fut la vie de l’écrivain: une lutte constante mais joyeuse contre le risque d’être happé par le tragique de l’existence et de l’histoire.
Publié le 06/12/2017 - 10h53
Société inégalitaire et multiculturelle, normes libérales... la France est-elle devenue une société américaine comme les autres ?
La bourgeoisie triomphante du XIXe siècle a disparu. Ses petits-enfants se fondent désormais dans le décor d'anciens quartiers populaires, célèbrent la mixité sociale et le respect de l'Autre. Fini les Rougon-Macquart, bienvenue chez les hipsters... Pendant ce temps, dans la France périphérique, les classes populaires coupent les ponts avec la classe politique, les syndicats et les médias. Extrait du livre "Le crépuscule de la France d'en haut" de Christophe Guilluy, aux Editions Flammarion (1/2).
Publié le 23/09/2017 - 11h24
La dette publique française a atteint 98,9% du PIB au premier trimestre, soit une hausse de 2,6 points
Selon l'Insee, cette hausse s'explique principalement par la contribution de l'Etat à la dette.
Publié le 30/06/2017 - 09h33
Quatre énormes mensonges politiques sur l'utilisation d'argent public (et là on parle en milliards…)
Alors que la France est toujours maintenue en alerte par le PenelopeGate, d'autres "mensonges" institutionnels ont des effets bien plus graves sur la réalité quotidienne des Français.
Publié le 10/02/2017 - 11h59
Pourquoi François Fillon n’est pas l’ultra-libéral que veulent voir ses opposants de tous bords
Si l'accusation d'ultra-libéral revient souvent dans la bouche des opposants à François Fillon, le parcours politique du candidat LR à la primaire de la droite et ses prises de position sur certains sujets majeurs sont pourtant loin de coller avec la pensée "ultra-libérale".
Publié le 25/11/2016 - 15h45
Le Brexit voté à 51% : pourquoi la moitié des voix plus une ne sont pas suffisantes pour engager toute une nation
Le jeudi 23 juin, le Royaume-Uni a fait le choix du Brexit, quittant de facto l'Union Européenne, après un référendum réunissant 51.9% des voix en faveur du départ. Une majorité absolue, certes, mais dont la légitimité peut tout de même être mise en doute face à une question d'une telle ampleur.
Publié le 01/07/2016 - 15h35
+ 7% pour le PIB allemand depuis 2008 contre -8% en Italie ou -27% en Grèce : combien de temps l'euro qui devait assurer la convergence des économies européennes pourra-t-il survivre à un tel fossé ?
Alors que la crise économique de ces dernières années a vu les Etats membres de l'Union européenne connaître des situations très différentes, cette situation pose aujourd'hui la question de la poursuite de la construction européenne, entre "centre" et "périphérie".
Publié le 20/05/2016 - 15h53
Quand le FMI explique à l’Europe que les critères de Maastricht n’ont plus aucun sens
Les économistes du FMI mettent les pieds dans le plat en publiant un rapport sur la gouvernance fiscale de l'UE.
Publié le 03/06/2015 - 11h22
N. Dupont-Aignan : "On ne cesse de me mettre en concurrence avec le FN, or on peut vouloir faire le ménage sans casser la vaisselle"
A quelques semaines des élections, le Président de Debout la France propose une lecture des problèmes suscités par les mutations actuelles du champs politique. Alors que les électeurs recherchent le pragmatisme de l'efficacité, l'offre politique continuerait quant à elle de se gorger de mots et de postures.
Publié le 06/03/2015 - 14h56
Bye bye l’euro : quand France 5 s’intéresse au scénario de l’explosion de la monnaie unique
La sortie de l’euro dans son fauteuil. C’est le programme proposé par France 5 ce soir à 20h40. Un document qui a le mérite d’ouvrir le débat et de mettre de nombreux acteurs en situation.
Publié le 17/02/2015 - 07h07
Comment la chute du mur de Berlin a précipité une domination germanique sur l’Europe que l’Allemagne ne recherchait même pas
Avant même la réunification, à l'époque où le Deutschemark était la valeur refuge suite au krach des années 70, les Allemands défendaient déjà l'idée d'une Banque centrale indépendante, tandis que les Français ont toujours eu une conception plus politique de la monnaie. 3ème partie de notre série consacrée à l'anniversaire des 25 ans de la chute du mur de Berlin.
Publié le 14/11/2014 - 14h30
Séminaire gouvernemental : comment François Hollande s’interdit d’atteindre ses objectifs en ignorant le problème n°1 de l’économie française
Le gouvernement se retrouve en séminaire ce vendredi 1er août pour préparer les deux grands dossiers de la rentrée : les assises de l'investissement et l'apprentissage. Malheureusement le travail des ministres ne donnera lieu qu'à des déclarations sans conséquences notables tant que la politique macroéconomique européenne n'aura pas été réorientée.
Publié le 01/08/2014 - 12h12
A quoi aurait pu ressembler l’euro idéal
En 1992 lors du traité de Maastricht, les décideurs ont commis plusieurs erreurs fatales au moment de définir ce que serait la monnaie unique et dans la manière dont elle fut gérée ensuite.
Publié le 15/05/2014 - 15h49
Respect des critères de Maastricht : François Hollande mise-t-il sur le fait que Bruxelles n'osera pas assumer le coût politique d'une sanction de la France ?
avec
Malgré les récentes remontrances de la Commission Européenne, l'objectif de réduction des déficits pour 2015 semble de plus en plus impossible à atteindre. Un fait qui laisse penser que l'Elysée préférera opter pour une bataille politique avec Bruxelles plutôt que d'engager des réformes structurelles perçues comme trop risquées politiquement.
Publié le 27/02/2014 - 08h21