Contenus en rapport avec le mot-clé: 1er mai
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
Alors qu'Emmanuel Macron va dévoiler ses mesures ce jeudi, dans le cadre d'une conférence de presse, à l'occasion de la fin du Grand débat national, les Gilets jaunes ont l'intention de se mobiliser massivement pour le 1er mai. Des blacks blocs et des casseurs pourraient également s'immiscer au cœur des cortèges.
Publié le 22/04/2019 - 17h12
D'après les avocats d'Alexandre Benalla, il a "pris l’initiative de prêter main forte" aux policiers
Dans un communiqué diffusé ce lundi 23 juillet, les avocats de l'ex-chargé de mission auprès de l'Élysée affirment que leur client est "abasourdi".
Publié le 23/07/2018 - 17h40
Affaire Alexandre Benalla : Vincent Crase, impliqué également sur les images, est à son tour en garde à vue
Un second collaborateur d'Emmanuel Macron, présent aux côtés d'Alexandre Benalla sur les images violentes de la vidéo du 1er mai dévoilée par Le Monde, a été placé en garde à vue. Vincent Crase a donc été également sanctionné par l'Elysée.
Publié le 20/07/2018 - 16h11
La nouvelle vidéo des agissements violents d'Alexandre Benalla à l'égard d'une femme le 1er mai
Le sort du collaborateur de l'Elysée s'est accéléré en cette fin de semaine. Une nouvelle vidéo a même été publiée, ce vendredi, après les premières révélations du Monde. Alexandre Benalla s'en est pris également à une femme. Il a été placé en garde à vue vendredi matin. Une procédure de licenciement a été lancée par l'Elysée.
Publié le 20/07/2018 - 14h46
Un collaborateur d'Emmanuel Macron poursuivi pour "violences par personne chargée d'une mission de service public" et "usurpation de fonctions"
Suite aux révélations du Monde, la polémique sur Alexandre Benalla -le collaborateur d'Emmanuel Macron poursuivi par le parquet de Paris pour "violences par personne chargée d'une mission de service public" et "usurpation de fonctions" après avoir frappé un manifestant le 1er mai dernier- ne cesse d'enfler.
Publié le 19/07/2018 - 20h16
L’inspection du travail punit plusieurs restaurateurs dijonnais ayant commis le crime ignoble d’ouvrir le 1er mai
Travailler plus pour gagner plus. Oui, mais pas trop non plus. Et alors surtout pas si vous y prenez du plaisir ou si vous rendez-service aux gens.
Publié le 14/06/2018 - 09h01
Fête à Macron et risques de dérapages : la charge du ministère de l'Intérieur est-elle devenue trop lourde pour Gérard Collomb ?
Les tensions sociales restent vives en France et la manifestation de la "Fête à Macron" ce samedi fait craindre de nouvelles violences comme lors du 1er mai. Cette actualité pose notamment la question de l’efficacité de l’actuel ministre de l’Intérieur.
Publié le 05/05/2018 - 10h25
Violences du 1er mai : L'étonnant profil des casseurs
Les premières comparutions immédiates, après les incidents en marge du cortège syndical lors du défilé du 1er mai, ont eu lieu ce jeudi 3 mai. Le profil de certains prévenus est surprenant.
Publié le 04/05/2018 - 18h02
Jean-Luc Mélenchon : "C'est assez indigne d'assimiler La France insoumise à des violences"
Le leader de la France insoumise a répondu au chef de l'Etat qui a fustigé "les élus qui tiennent constamment un discours d'agitation", après les violences survenues en marge la manifestation syndicale du 1er-Mai à Paris.
Publié le 03/05/2018 - 17h16
Si le syndicalisme semble être soluble dans le macronisme, la culture techno, elle, a la peau dure...
Le premier mai vient de passer et avec lui, les indéboulonnables défilés de syndicalistes et autres partis politiques plus ou moins vivants. Cependant, cette année aura été l’occasion d’une petite surprise.
Publié le 03/05/2018 - 11h02
Violences du 1er mai : Emmanuel Macron accuse les "pyromanes" et pointe du doigt Jean-Luc Mélenchon
Avant de s'envoler pour la Nouvelle-Calédonie, le chef de l'Etat est revenu sur la flambée de violence qui a touché Paris le 1er mai.
Publié le 03/05/2018 - 09h15
Les sénateurs Les Républicains (LR) veulent déposer une "proposition de loi anti-casseurs"
Suite au dérapage des black blocs lors de la traditionnelle manifestation de la fête du Travail du 1er mai à Paris, des sénateurs LR souhaitent déposer une "proposition de loi anti-casseurs".
Publié le 02/05/2018 - 20h59
Manifestation du 1er Mai : 109 individus ont été placés en garde à vue après les incidents à Paris
A la suite des violences en marge de la manifestation du 1er mai, 109 personnes ont été placées en garde à vue. La plupart de ces individus arrêtés étaient au cœur des groupes de black blocs.
Publié le 02/05/2018 - 13h47
Violences du 1er Mai : Mélenchon reconnaît s'être complètement trompé en mettant en cause l'extrême droite
Le député insoumis avait indiqué sur Twitter que les violences provenaient "sans doute des bandes d'extrême droite".
Publié le 02/05/2018 - 12h13
Jean-Luc Mélenchon fustige "les fils à papa" qui "pètent les vitrines de McDo"
"Personne ne peut croire qu'en cassant une vitrine de McDo, on fait un acte révolutionnaire" a-t-il estimé au micro de RMC et BFMTV.
Publié le 02/05/2018 - 10h30
Violences du 1er mai : Gérard Collomb promet "encore plus de forces de l'ordre" pour les prochaines manifestations
Le ministre de l'Intérieur a également pointé du doigt "une partie de la classe politique qui appellent à faire la fête à Macron".
Publié le 02/05/2018 - 09h16
Violences du 1er mai : comment les Black Blocks nous font basculer dans une nouvelle ère
La manifestation parisienne du 1er mai a basculé dans la violence, avec plus d'un millier de "Black Blocs" qui ont saccagé plusieurs magasins parisiens.
Publié le 02/05/2018 - 08h04
1er-Mai : flambée de violence à Paris, affrontements entre manifestants cagoulés et forces de l'ordre
Un restaurant McDonald's près du pont d'Austerlitz a été notamment saccagé.
Publié le 01/05/2018 - 18h11
Défilé du 1er mai : des militants cagoulés saccagent un McDonald's
D'après Le Parisien, une concession Renault et une boutique de voitures sans permis ont également été attaquées.
Publié le 01/05/2018 - 17h15
Emmanuel Macron s'agace devant un journaliste : ""Vous vouliez que je fasse quoi ? Que je reste chez moi à regarder la télévision ?"
En déplacement en Australie, le chef de l'Etat a justifié de ne pas être en France alors les syndicats défilent contre sa politique en ce 1er mai.
Publié le 01/05/2018 - 15h59