Contenus en rapport avec le mot-clé: Dimitiri Casali
"Textos, Wikipedia, blogs"... mais des difficultés à comprendre un véritable livre : l'inquiétante réalité de l'illettrisme en France
Nous croyons tous aujourd'hui à l'idée réconfortante selon laquelle l'histoire humaine se déroule comme un progrès continu. Chaque jour, la science nous épate de ses découvertes. Et pourtant, nous nous trouvons aujourd'hui face à un paradoxe gigantesque. Dans cette utopie hyperconnectée et hyperinformée, l'ignorance gagne chaque jour du terrain et les exemples se multiplient d'obscurantismes qui se renforcent autour de nous. Extrait de "La longue montée de l'ignorance" de Dimitri Casali aux Editions First (2/2).
Publié le 19/03/2017 - 09h53
Dimitri Casali : "Seul le retour de l'autorité pourrait permettre d'endiguer cette montée de l'ignorance qui frappe la société française"
Avec l'arrivée d'Internet au cours des années 2000, la surinformation qui s'en est suivie a abouti à une ignorance généralisée de la population, dont les conséquences sont aujourd'hui dramatiques, tout particulièrement chez les 15-29 ans.
Publié le 18/03/2017 - 14h55
Vous cherchez Jeanne d'Arc, Saint-Louis ou les cathédrales dans le manuel d'histoire de votre enfant ? Voilà pourquoi vous perdez (malheureusement) votre temps
Depuis la rentrée 2016, les programmes d'histoire au collège ont été remaniés, évacuant complètement l'héritage chrétien et monarchique de la France. Une volonté idéologique du ministère de l'Education nationale qui fait désormais de la famille le seul cadre par lequel cet héritage peut être transmis.
Publié le 19/09/2016 - 19h16
Aux origines de la francophonie, le travail des missionnaires et pères blancs dans les colonies pour la formation des élites
Dimitri Casali analyse avec rigueur les événements fondateurs tels que le sacre de Charlemagne, la bataille de Bouvines, l’invention des Lumières, le siècle de Louis XIV, la Révolution et l’Empire, jusqu'aux attentats du 11 Septembre 2001. Il permet à chacun de revisiter l’histoire, de l’Europe carolingienne à nos jours. Un ouvrage vivant et explicite, riche en documents et en illustrations. Extrait de "Notre histoire", de Dimitri Casali, aux éditions de La Martinière 2/2
Publié le 18/09/2016 - 16h27
Lors de la colonisation de l'Algérie, les Français découvrent Abd el-Kader qui recevra, plus tard, la Légion d'honneur
Dimitri Casali analyse avec rigueur les événements fondateurs tels que le sacre de Charlemagne, la bataille de Bouvines, l’invention des Lumières, le siècle de Louis XIV, la Révolution et l’Empire, jusqu'aux attentats du 11 Septembre 2001. Il permet à chacun de revisiter l’histoire, de l’Europe carolingienne à nos jours. Un ouvrage vivant et explicite, riche en documents et en illustrations. Extrait de "Notre histoire", de Dimitri Casali, aux éditions de La Martinière 1/2
Publié le 17/09/2016 - 10h04
Entre inculture, sectarisme et lâcheté politique : comment les élites en sont venus à nier l'identité française
Notre pays est malade de son Histoire. Malade de ne pas la connaître, de ne pas la transmettre, d’être sans cesse tenté de la réécrire pour l’instrumentaliser ; malade, surtout, d’y renoncer par lâcheté et refus de se confronter aux minorités. L’Éducation nationale, dans sa fuite en avant multiculturaliste, multiplie les réformes qui privent nos enfants des repères les plus élémentaires sur l’Histoire de France. Quant aux élites qui nous gouvernent, elles sont prêtes à sacrifier l’amour du drapeau, la Marseillaise et la laïcité sur l’autel du « vivre ensemble »… Extrait de "Désintégration française" de Dimitri Casali, aux éditions JC Lattès (1/2).
Publié le 08/09/2016 - 16h10
Reniements coupables, hystérisation du "vivre ensemble" et dogmatisme : la désintégration (totale) de l'école française
Championne du monde de l'autodénigrement, la France, en proie à la déliquescence de son école, à la repentance coloniale et au danger du multiculturalisme, s’enfonce dans une perte d’identité totale. Son modèle d’intégration est en panne. La raison ? Notre pays est malade de son Histoire. Malade de ne pas la connaître, de ne pas la transmettre, d’être sans cesse tenté de la réécrire pour l’instrumentaliser ; malade, surtout, d’y renoncer par lâcheté et refus de se confronter aux minorités. L’Éducation nationale, dans sa fuite en avant multiculturaliste, multiplie les réformes qui privent nos enfants des repères les plus élémentaires sur l’Histoire de France. Quant aux élites qui nous gouvernent, elles sont prêtes à sacrifier l’amour du drapeau, la Marseillaise et la laïcité sur l’autel du « vivre ensemble »… Extrait de "Désintégration française" de Dimitri Casali, aux éditions JC Lattès (2/2).
Publié le 04/09/2016 - 11h39
8 mai 1945 : ces municipalités communistes qui choisissent de célébrer les morts algériens de Sétif en oubliant la victoire alliée
En laissant certaines associations commémorer la répression des manifestants de Sétif (Algérie) plutôt que la victoire alliée en ce 8 mai, certaines municipalités semblent avoir fait le choix de creuser encore davantage le fossé qui sépare les différentes composantes de la société française.
Publié le 13/05/2016 - 13h59
"Impossible n'est pas français" : avons-nous besoin d'un Napoléon en 2015 ?
A l'heure du bicentenaire de Waterloo, Dimitri Casali décrypte cet épisode fondateur de l'histoire européenne pour mieux le mettre en résonance avec notre époque.Si la victoire décisive des armées anglo-prussiennes sur les troupes françaises est un fait, une majorité de personnes reste pourtant persuadée que c'est Napoléon qui a remporté la bataille. Dès lors, en étudiant le mythe napoléonien, l'auteur s'interroge : mais qui a vraiment gagné Waterloo ? Et si la défaite n'en avait pas été une ? Extrait de "Qui a gagné Waterloo ? - Napoléon 2015", de Dimitiri Casali, publié chez Flammarion (2/2).
Publié le 11/05/2015 - 09h55
Waterloo, la seule bataille dont tout le monde se souvient : et si, tout compte fait, Napoléon avait bien fait de la perdre ?
A l'heure du bicentenaire de Waterloo, Dimitri Casali décrypte cet épisode fondateur de l'histoire européenne pour mieux le mettre en résonance avec notre époque.Si la victoire décisive des armées anglo-prussiennes sur les troupes françaises est un fait, une majorité de personnes reste pourtant persuadée que c'est Napoléon qui a remporté la bataille. Dès lors, en étudiant le mythe napoléonien, l'auteur s'interroge : mais qui a vraiment gagné Waterloo ? Et si la défaite n'en avait pas été une ? Extrait de "Qui a gagné Waterloo ? - Napoléon 2015", de Dimitiri Casali, publié chez Flammarion (1/2).
Publié le 10/05/2015 - 10h03
Tout ce qu’il faudrait avoir le courage de dire à l’Algérie, aux Algériens d’ici et de là-bas... et à nous-même
Les derniers incidents intervenus après la qualification des "Fennecs" en phase finale de la Coupe du Monde ainsi que l'éventualité d'un quart-de-finale avec la France qui n'aura finalement pas lieu ont relancé un débat déjà ancien sur la place de la communauté algérienne dans l'Hexagone.
Publié le 04/07/2014 - 12h09