Digests : Les mini livres numériques
Pourquoi vous vous trompez tout le temps (et comment arrêter) Partie 4 : dans vos relations aux autres
Auteur : Rolf Dobelli
En se fondant sur les dernières recherches scientifiques sur le cerveau, Rolf Dobelli a rassemblé une collection impressionnante d'erreurs de jugement que les biais cognitifs nous poussent à commettre. 10 exemples expliqués concernant notre relation aux autres.
Publié le 11 juin 2014
57 pages
44min de lecture
Grand Public
Rolf Dobelli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Découvrez le livre
Descriptif
Extrait
Avis
Visionneuse

Notre cerveau n’est pas infaillible, loin de là. D’ailleurs il nous conduit souvent, sans même que nous nous en rendions compte, à commettre des erreurs de jugement et à prendre de mauvaises décisions dans tous les domaines de notre vie.  

Dans ce recueil sont réunis les exemples les plus frappants de notre capacité à nous tromper dans notre relation aux autres. 

  • Pourquoi tirer votre sonnette d'alarme intérieure quand quelqu'un vous parle de "mal nécessaire"
  • Pourquoi les individus raisonnables n'en appellent pas à la raison
  • Pourquoi un visage hostile nous frappe plus qu'un visage bienveillant

 

Avec juste ce qu’il faut d’humour, Rolf Dobelli nous apprend, en 10 petits chapitres à repérer et à déjouer les « biais cognitifs », ces pièges de la pensée dans lesquels nous sommes tous susceptibles de tomber un jour ou l’autre. Car c’est un fait : comprendre combien et comment il est facile de se tromper procure un très net avantage sur les autres…

Aiguillé dans cette voie par sa rencontre avec Nassim Nicholas TALEB, auteur du best seller mondial Le Cygne noir - auquel il a lui-même collaboré, Rolf DOBELLI a passé en revue la littérature scientifique disponible pour en extraire une collection de chroniques, parues dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) et le SonntagsZeitung suisse.

Son recueil s'est vendu à près de 400 000 exemplaires en Allemagne, assorti de conseils de lecture commentés pour aller plus loin.

 

Les trois autres parties sont également disponibles à la vente : 

Sommaire Avant-propos La preuve sociale Ce n’est pas parce que des millions d’individus disent n’importe quoi qu’ils sont dans le vrai La réciprocité Ou pourquoi vous ne devriez pas vous laisser offrir un verre (si vous êtes une femme) L’effet de contraste Abstenez-vous de sortir avec vos copines mannequins Le piège de « l’aggravation précède l’amélioration » Si quelqu’un vous parle de « mal nécessaire », tirez votre sonnette d’alarme intérieure Le savoir du chauffeur Ou pourquoi vous ne devriez pas prendre au sérieux les présentateurs d’émissions de télévision L’illusion de contrôle Ou pourquoi vous contrôlez moins les choses que vous ne le pensez La tragédie des biens communs Ou pourquoi les individus raisonnables n’en appellent pas à la raison Le biais de sympathie Vous agissez de manière déraisonnable parce que vous voulez être aimé La pensée de groupe Ou pourquoi le consensus peut être dangereux L’aversion pour la perte Ou pourquoi un visage hostile nous frappe davantage qu’un visage bienveillant

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires

La visionneuse n'est disponible que si vous avez acheté ce livre.

Vous devez avoir acheté ce Digest pour le lire.
Mots-clés
cerveau, sciences cognitives, sciences comportementales, biais cognitifs, erreur judiciaire
Thematiques
Sur le même thème
Rolf Dobelli
En se fondant sur les dernières recherches scientifiques sur le cerveau, Rolf Dobelli a rassemblé une collection impressionnante d'erreurs de jugement que les biais cognitifs nous poussent à commettre. 11 exemples expliqués concernant notre rapport à l'argent.
Rolf Dobelli
Vous vous sous-estimez souvent ? A moins que vous n'ayez que trop tendance à vous lancez dans des défis perdus d’avance ? Rolf Dobelli étudie 9 exemples de biais cognitifs qui troublent notre vision de nous-mêmes