À Propos

Michel Taly est avocat fiscaliste au sein du Cabinet Arsene Taxand. Il est spécialiste de la politique fiscale à l’Institut de l’entreprise. Il a supervisé la réalisation du rapport de l'Institut de l'entreprise Mettre la fiscalité au service de la croissance.

Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Oups I did it again

Non-déductibilité de la CSG : quand la gauche cherche à maquiller de nouveaux impôts en mesures de justice sociale

Les parlementaires socialistes testent sur l'opinion la piste de la fin d'une déductibilité de la CSG de l'impôt sur le revenu, affirmant qu'il s'agit là d'une question de justice sociale.
05/02/2014 - 14h50
0 14
Début d'allègement ?

Les Assises de la fiscalité des entreprises face au piège des fausses bonnes idées

Ce mercredi 29 janvier débutent les Assises de la fiscalité des entreprises. Pouvoirs publics et représentants du patronat négocient, entre autres, pour alléger les impôts qui pèsent sur les sociétés françaises.
29/01/2014 - 15h36
0 7
Pour votre bien, on vous dit

Pourquoi essayer de favoriser l'emploi des femmes par la fiscalité sera aussi contre-productif et dangereux que toutes les tentatives passées de contraindre les comportements sociaux par l'impôt

Pour favoriser l'indépendance financière des femmes inactives, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, propose de mettre fin à la déclaration conjointe d'impôt sur le revenu pour un couple et d'opter pour l'individualisation.
13/12/2013 - 09h39
0 22
Best of

Remise à plat fiscale : petit guide du meilleur des pistes déjà identifiées

La Premier ministre a annoncé la semaine dernière dans les colonnes du quotidien Les Echos "une remise à plat fiscale". Atlantico présente une première sélection des meilleures pistes de réforme.
25/11/2013 - 09h55
0 71
Revirement

Taxer les hauts revenus à 66,66% plutôt qu'à 75% : pourquoi l'avis du Conseil d'Etat change tout

Le Conseil d'État rejetterait l'idée d'une taxe à 75% et estime qu'aucune taxation ne pourrait dépasser les 66,66%, selon Le Figaro. Un détail qui change tout.
21/03/2013 - 14h40
0 26
Contributeurs les + lus
Période :
24 heures
7 jours